Alors que la question de l’insalubrité est loin d’être résolue dans la capitale Guinéenne, les citoyens du quartier Sonfonia Gare, dans la commune de Ratoma, vivent un autre calvaire lié à l’incinération des ordures. Depuis plus de 48 heures, un inconnu a mis le feu sur le dépotoir de ce quartier, dégageant une fumée toxique qui rend la vie impossible aux marchands et autres citoyens. Les victimes, interrogées à ce sujet par un reporter de Guineematin.com dans la journée de ce vendredi, 07 février 2020, n’ont pas caché leur désolation.

Rencontré sur place, Mamadou Alimou Bah, vendeur de téléphones portables et accessoires, a dit sa colère contre l’inconnu qui a mis le feu sur les ordures. « Ce que vous avez vu là a commencé avant-hier nuit, le mercredi 05 février 2020. Lorsqu’on rentrait à la maison, on n’avait pas laissé le feu au niveau du dépotoir. Mais, depuis hier matin jusqu’aujourd’hui, nous sommes dans une situation vraiment pas confortable. Ça n’honore pas les guinéens car celui qui a mis le feu a oublié que c’est sur une route nationale, fréquemment empruntée par des citoyens et par des étrangers. Nous sommes obligés de porter des cache-nez pour venir faire notre petit commerce. Et puis, on mange ici avec cette fumée. Tout ceci nous expose à des maladies. Parfois, on nous demande 5000 GNF par mois ou bien ils nous disent de payer 70 000 GNF par an pour que le conteneur soit vidé à chaque deux jours, mais hélas… Ils viennent parfois prendre un peu et laisser le reste ici. C’est toutes ces manœuvres-là qui font que l’insalubrité règne dans notre pays. Vraiment, nous demandons à l’État de prendre ses responsabilités », a lancé Mamadou Alimou Bah.

Pour sa part, Alpha Oumar Barry, vendeur résidant à Sonfonia-Gare, accuse cette fumée de jouer sur la clientèle qui ne s’aventure pas sur les lieux. « La fumée a commencé à se propager au marché de Sonfonia-Gare il y a de cela 2 jours et franchement, depuis que ça a commencé, nous avons constaté la rareté des clients par ce qu’on ne peut pas venir pour acheter de la marchandise dans un marché qui est dans cet état. Il y a aussi les risques de maladies qu’on peut avoir en respirant cette fumée qui contient des milliers de saletés, sans oublier que le marché de Sonfonia-Gare est vaste. Donc, un conteneur comme dépotoir, c’est petit pour le marché, en plus il y a des camionnettes qui quittent ailleurs pour venir laisser les ordures ici. Donc, la fumée nous empêche aujourd’hui de gagner notre vie et cause des dégâts matériels. Il y a eu une collision ici entre deux véhicules à cause de la fumée », a expliqué notre interlocuteur.

En outre, Alpha Oumar Barry dénonce le fait que les autorités aient boudé la route Le Prince. « Au niveau de la route Le Prince ici, on est ignoré par l’État. C’est comme si on n’est pas en Guinée ou bien nous ne sommes pas des guinéens, par ce que si on prend l’exemple sur l’Autoroute, à chaque 2 mètres, il y a une poubelle, contrairement à chez nous ici. Donc, je lance un message à ce gouvernement d’arrêter de différencier les guinéens et d’augmenter les conteneurs ici et venir prendre les conteneurs remplis d’ordures à chaque deux jour… »

Amadou Mouctar Baldé pour Guineematin.com

Tel: 628 47 49 53

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin