« Je dis que la voie est libre, parce qu’il y a certains guinéens qui ont choisi de prendre leur retraite anticipée dans la politique guinéenne. Je ne vais pas les nommer, vous les connaissez ; et, tant pis pour eux. Nous, nous allons partir aux élections et au référendum », a martelé Dr Sékou Condé, tout en souhaitant bonne chance aux « non partants » pour ce scrutin couplé.

C’est désormais très clair ! Le RPG arc-en-ciel veut offrir un troisième mandat à son champion, le Pr Alpha Condé, à la tête de la Guinée. A la faveur de l’assemblée général hebdomadaire dudit parti ce samedi, 08 février 2020, Dr Sékou Condé a déclaré que « la voie est libre pour RPG arc-en-ciel jusqu’en 2026 ». Le secrétaire permanent de l’actuel parti au pouvoir en Guinée a mis cette occasion à profit pour égratigner les leaders des partis politiques de l’opposition qui se sont retirés du processus électoral en cours, lié à la tenue des élections législatives, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était au siège du RPG à Gbéssia.

C’est avec un sourire aux lèvres et sous les applaudissements assourdissants des militants du RPG arc-en-ciel que le secrétaire permanent du parti au pouvoir a fait cette annonce. « La voie est libre pour RPG arc-en-ciel jusqu’en 2026 », a déclaré Dr Sékou Condé qui a été encouragé à coup de fanfare et par un tonnerre d’applaudissements de son auditoire.

Débout au présidium, ce cadre du bureau politique national du RPG arc-en-ciel arbore un large sourire et gesticule des mains. Il reprend son souffle en une poignée de secondes ; puis, il étaye ses propos, tout en égratignant les leaders de l’opposition qui ont décidé de boycotter les élections législatives et le référendum constitutionnel.

« Je dis que la voie est libre, parce qu’il y a certains guinéens qui ont choisi de prendre leur retraite anticipée dans la politique guinéenne. Je ne vais pas les nommer, vous les connaissez ; et, tant pis pour eux. Nous, nous allons partir aux élections et au référendum », a martelé Dr Sékou Condé, tout en souhaitant bonne chance aux « non partants » pour ce scrutin couplé.

A Rappeler que les élections législatives et le référendum constitutionnel sont tous prévus pour le 1er Mars 2020 en Guinée.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin