A l’occasion de l’assemblée générale de l’UPR, animée hier, samedi 8 février 2020, au siège du parti à la Minière, Elhadj BAH Ousmane, a lancé un appel aux militants et sympathisants de sa formation politique à se mobiliser pour voter massivement les listes présentées par l’UPR.

Elhadj Boubacar Kourou Diallo « Terreur »

Mais, avant, le président de l’UPR, a salué le retour à la maison d’Elhadj Boubacar Kourou Diallo, plus connu sous le nom de « Terreur », qui, en 2000, a été présenté par l’UPR aux élections communales de Mamou. Alors qu’il avait remporté le scrutin, il avait vu sa victoire confisquée par le régime de Lansana Conté qui avait débarqué des militaires. Après la violence, l’assassinat de huit personnes, des arrestations et des dégâts matériels importants commis par les militaires, la tête du vainqueur, qui n’est autre que Boubacar Terreur, avait été mise à prix. Contraint à l’exil, il avait alors été obligé de fuir la Guinée pour le Sénégal où il est resté jusqu’à la mort du dictateur, en 2008.

De même, Elhadj BAH Ousmane a remercié les jeunes de son quartier, Kipé, qui lui ont exprimé leur soutien et leur gratitude en organisant en sa faveur, le week-end dernier, une manifestation soutien en prélude aux élections législatives du 1er mars 2020.

Parlant du contexte socioéconomique, le leader de l’UPR a appelé ses soutiens à organiser des campagnes de proximité en lieu et place des meetings, parfois provocateurs. « On sait qu’il y a des difficultés, la vie économique est devenue dure. Si vous voyez une colonne de 4X4 soulever la poussière et passer, cela ne plaît pas souvent. Cela ressemble à de la provocation, il faut éviter cela. Je vous demande de faire des campagnes de proximité. Le porte-à-porte, c’est ce que je vous demande. Une campagne dans le plus grand respect possible des citoyens et en tout état de cause, je vous demande de vous armer de tolérance et de la non-violence… », a conseillé Elhadj Bah Ousmane à ses militants.

Par ailleurs, le leader de l’UPR a appelé ses partisans à aller retirer leurs cartes d’électeurs et à voter massivement pour les listes de l’UPR, au scrutin uninominal et à celui proportionnel. « Actuellement, l’étape du processus électoral est celle du retrait des cartes d’électeurs qui va débuter la semaine prochaine. Allez-y tous retirer vos cartes d’électeurs. Insistez et exigez d’avoir vos cartes. Ensuite, vous pourrez voter tranquillement et massivement pour les listes de l’UPR », a demandé Elhadj Bah Ousmane.

Notons qu’au cours de cette rencontre politique, aucun intervenant, ni même le Président de l’UPR, n’a fait état du référendum, programmé le 1er mars 2020, en même temps que les élections législatives. Selon in cadre du parti, à l’UPR, le référendum n’est pas à l’ordre du jour.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin