Dr. Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG

Comme annoncé précédemment, en marge du 33ème sommet de l’Union Africaine (UA) à Addis Abeba (en Ethiopie), le chef de l’Etat guinéen a accordé une interview à RFI (radio France Internationale) et à France24. Dans cet entretien qui a essentiellement porté sur « le changement de constitution » en Guinée et les velléités de l’actuel numéro un guinéen de briguer un troisième mandat à la tête du pays, le président Alpha Condé a laissé entrevoir sa possible présentation à la prochaine élection présidentielle. « Ça, c’est le parti qui décidera… Les élections présidentielles, ce sont les partis qui décident… », a déclaré Alpha Condé, tout en accusant ses détracteurs à l’international de faire de son projet « un scandale ».

Ces propos qui confirment de nouveau la volonté de l’actuel locataire du palais Sékhoutouréyah d’aller au bout de son projet de changement constitutionnel ne laisse pas indifférent la classe politique d’opposition en Guinée.

Joint au téléphone ce mardi, 11 février 2020, par un reporter de Guineematin.com, le vice-président de l’UFDG (la principale formation politique d’opposition en Guinée), Dr Fodé Oussou Fofana, a qualifié de « pathétique » cette sortie médiatique du président Alpha Condé.

« C’est vraiment triste pour notre pays… Quelqu’un qui réclame 40 ans de combat politique, qui a été deux fois président de la Guinée, quelle image veut-il qu’on garde de lui quand il ne sera plus là ? C’est l’image de Mandela ou de Bokassa ? Parce que quand il était dans l’opposition, Alpha Condé considérait Mandela comme son idole. Aujourd’hui (étant président de la République), il se compare à Faure Gnassingbé. Quand il dit que dans certains pays les gens ont changé la constitution trois fois, quatre fois… il faut rappeler à Alpha Condé que nous ne sommes pas les autres pays. Nous sommes la Guinée et nous avons une constitution qui dit que nul ne peut avoir plus de deux mandats, consécutifs ou non… Au lieu de parler de notre constitution, il pense comme Bokassa, Blaise Compaoré, Faure Gnassingbé… C’est triste, c’est pathétique et ça fait pitié… Quand il dit que c’est le RPG qui va décider s’il doit se présenter, il faut tout simplement rappeler que ce parti n’a pas organisé un seul congrès depuis 1994 », a précisé Dr Fodé Oussou Fofana.

Pour le vice-président de l’UFDG, Alpha Condé a toujours été le président du RPG. Ce, malgré son élection à la magistrature suprême de la Guinée qu’il occupe depuis près de 10 ans maintenant. « Il (Alpha Cpondé) a donné la preuve formelle en faisant la liste du RPG à la députation… Le RPG arc-en-ciel est un parti soumis où les gens considèrent Alpha Condé comme leur Dieu. Quand ils prient, s’ils pouvaient ajouter le nom d’Alpha Condé à côté de celui du prophète, les gens du RPG arc-en-ciel l’auraient fait. Il n’y a pas d’homme d’honneur qui peut s’arrêter là-bas pour dire un seul mot à Alpha Condé… Quand Saloum Cissé a dit qu’on veut un troisième mandat pour le RPG et pas pour Alpha Condé, il a été insulté et traité de tous les noms d’oiseaux. Et, Alpha vient de le sortir complètement de la liste de la députation pour l’amener au garage (à la présidence de la République) comme ministre conseiller… », a ajouté Fodé Oussou Fofana qui précise que cette attitude du chef de l’Etat est « un recul » pour la Guinée.

Selon le président des libéraux-démocrates à l’Assemblée nationale, le président Alpha Condé a fait le choix d’entrer dans l’histoire de la Guinée par la petite porte. « Avec le nombre de morts qu’il y a eu lors des manifestations sociopolitiques, les discours qu’il a tenus, il a violé toutes les lois de la République… Alpha est entré dans l’histoire de la Guinée par la petite porte. Il ne s’en sortira jamais ; et, il va être considéré comme le plus mauvais chef d’Etat par les Guinéens. C’est triste et c’est pathétique », s’est désolé Fodé Oussou Fofana.

A en croire ce proche collaborateur de Cellou Dalein Diallo, le projet de l’actuel chef de l’Etat guinéen ne passera pas comme une lettre à la poste. « Nous allons continuer à nous battre par tous les moyens légaux pour lui rappeler que nous ne sommes pas dans la jungle… Nous allons continuer les manifestations ; et, j’invite tous les guinéens à sortir demain dans la rue pour prouver à monsieur Alpha Condé qu’on est dans une République… Si Alpha Condé confond le RPG arc-en-ciel au peuple de Guinée, c’est qu’il est en train de commettre la plus grosse erreur… Parce que nous n’allons pas accepter qu’il instaure sa dictature dans ce pays… Les manifestations vont continuer de façon ininterrompue tant qu’il ne renoncera pas à son projet », a promis Fodé Oussou Fofana.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin