Guinée : affrontement entre manifestants et forces de l’ordre à Wanindara

L’appel à la résistance citoyenne, lancé par le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) contre le 3ème mandat pour Alpha Condé, se poursuit à Conakry ce mercredi, 12 février 2020. Des échauffourées se sont produites pendant la matinée au quartier Wanindara, dans la commune de Ratoma. Aux jets de pierres des jeunes manifestants, les forces de l’ordre répliquent à l’aide du gaz lacrymogène, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Plusieurs parties de la commune de Ratoma sont aujourd’hui paralysées suite à l’appel à manifester lancé par le FNDC contre le 3ème mandat pour Alpha Condé. C’est notamment le cas au quartier Wanindara, à la Transversale T6, à Sonfonia, à Manguéboungni et à la route transversale T8.

Les boutiques et magasins sont fermés, alors que la circulation est paralysée.

A de nombreux endroits, les jeunes ont érigé des barricades. Les forces de l’ordre, venues rétablir la circulation, démantèlent les barricades et pourchassent les jeunes manifestants. Ce qui entraîne face-à-face souvent tendu entre les deux camps.

À Wanindara, les jeunes sont repoussés dans les profondeurs du quartier par les agents des forces de sécurité qui utilisent du gaz lacrymogène et des frondes. Dans ce quartier, le foyer de la contestation de ce mercredi, il y a au moins huit (8) pick-up des forces de l’ordre qui sont visibles.

Actuellement (10 heures 31 minutes), la situation est tendue entre les deux camps.

À suivre !

Mohamed Doré pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS