Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a lancé ce mercredi, 12 février 2020, le 4ème acte de la « résistance active citoyenne » contre le 3ème mandat pour Alpha Condé. Contrairement au calme qui a prévalu pendant la matinée à Kaloum, des manifestations y ont été enregistrées ce mercredi aux quartiers de Boulbinet et de Manquepas. Une course poursuite et des arrestations ont été enregistrées, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La commune de Kaloum a connu des manifestations contre le 3ème mandat ce mercredi. Joint au téléphone par un reporter de Guineematin, Minkhael Conté, manifestant et membre du FNDC, a expliqué que des échauffourées ont eu lieu lors de cette protestation. « Il y a des pick-up de gendarmes et de policiers qui ont commencé à arrêter des gens. Comme c’est la ville, ils n’osent pas tirer à balles réelles. Ils ont utilisé du gaz lacrymogène. Il y a même une femme qui est atteinte et qui est tombée, évanouie suite au gaz qu’ils ont jeté sur nous », a-t-il dit.

En outre, Minkhael Conté a fait savoir que des arrestations ont eu lieu suite à ce mouvement de colère. « Au moment où je vous parle, ils ont arrêté 3 à 4 personnes. Les femmes se sont refugiées quelque part. Pour le moment, les gens se sont dispersés », a-t-il laissé entendre.

A suivre !

Alsény KABA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin