Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) appelle ses partisans à deux (2) journées de manifestations contre la volonté du président Alpha Condé de s’accrocher au pouvoir en faisant voter une nouvelle constitution. Ce mercredi, 12 février 2020, première journée de ces manifestations, le mot d’ordre est partiellement suivi sur l’axe Enco5-Cosa et Cosa-Petit Simbaya-Nongo, dans la commune de Ratoma, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Les contestations contre le 3ème mandat se poursuivent en Guinée avec les appels à manifester pour les 12 et 13 février 2020, lancés par le FNDC. Dans la matinée de ce mercredi, la circulation est fluide sur certains axes, comme Enco5-Cosa, sur la route Le Prince, et Cosa-Petit Simbaya- Nongo,

Ce fief de l’opposition, habituellement très chaud à la faveur des manifestations sociopolitiques, est aujourd’hui calme. Excepté quelques magasins et boutiques qui sont fermés, les stations d’hydrocarbure sont ouvertes.

Sur le plan sécuritaire, tout comme les semaines passées, c’est le même dispositif que l’on constate sur le terrain. Des pick-up de la gendarmerie et de la police sont postés à tous les grands carrefours et ronds points pour veiller aux grains.

Pour le moment, aucun incident n’est à signaler sur cet axe routier réputé chaud de la capitale guinéenne.

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin