Un ressortissant guinéen a été tué dans l’après-midi du mardi, 12 février 2020, dans la capitale française. La victime a été poignardée mortellement dans une altercation avec un autre automobiliste dans une station-service aux Lillas. Son meurtrier présumé a tenté de s’enfuir mais il a été rattrapé et interpellé.

Le défunt s’appelle Amadou Bah, 35 ans, originaire de la sous-préfecture de Doghol Touma, dans la préfecture de Pita. Selon plusieurs médias français, c’est une histoire banale de place usurpée dans une file d’attente qui est à l’origine de sa mort. Des témoins cités par leparisien.fr, expliquent que le drame s’est produit vers 15 h 30, heure d’affluence dans cette station située Rue de Paris. Un automobiliste, fatigué d’attendre, est passé devant un autre client. Ce dernier, irrité par ce comportement, est sorti de sa voiture.

Une dispute a aussitôt éclaté entre les deux jeunes. Malgré l’intervention du pompiste et d’autres clients présents, les deux automobilistes ont fini par se battre. C’est dans cette altercation que l’un d’eux a sorti un couteau pour poignarder l’autre au ventre. L’intervention des secours n’a pas pu sauver la victime. Juste après l’acte, son meurtrier a abandonné sa voiture sur les lieux pour s’enfuir à pied. Il a été retrouvé dans la soirée et placé en garde à vue.

A noter que selon nos informations, le défunt Amadou Bah vivait en France depuis 2008. Sa femme et ses deux enfants habitent au quartier Baïlobaya, dans la préfecture de Dubréka.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 00224 623 532 504

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin