Un groupe de femmes a manifesté ce jeudi, 13 février 2020, à Gbessia, dans la commune de Matoto. Les manifestantes disent être sorties pour répondre à l’appel du FNDC à une résistance citoyenne active et permanente contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé.

C’est au niveau du marché de Gbessia que ces femmes sont venues manifester. A travers des slogans comme « Amoulanma, Mou Bara Toro », qui signifient ça ne marchera pas, nous avons trop souffert, elles ont exprimé leur opposition au projet de nouvelle Constitution du président Alpha Condé, qui lui ouvrirait la voie à un troisième mandat.

« Nous disons Non au troisième mandat. Si Dieu le veut bien, ça ne marchera pas aujourd’hui, ni demain. Si son mandat arrive à son terme, que le président Alpha Condé cède le pouvoir. Nos enfants ont fini leurs études, ils n’ont pas de travail, d’autres sont dans les prisons du régime. Trop c’est trop ! Nous sommes fatiguées d’Alpha Condé et son gouvernement. A bas le troisième mandat ! Ça ne marchera pas », a dit Fanta Keïta, l’une des manifestantes.

« Alpha Condé nous prend pour des bœufs alors que nous ne sommes pas des bœufs. Son mandat vient à son terme, mais il ne veut pas partir, il veut se présenter encore pour un nouveau mandat parce qu’il nous prend pour des stupides, mais nous lui disons que nous ne sommes pas stupides. Nous allons montrer à Alpha Condé que ce n’est pas lui qui a créé la Guinée », renchérit Aïcha Boffa Camara, présidente des femmes du FNDC dans la commune de Matoto.

Après avoir protesté pendant quelques minutes dans la rue, les manifestantes se sont dispersées d’elles-mêmes.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin