Un calme règne sur le tronçon Bambéto-Hamdallaye dans la matinée de ce jeudi, 13 février 2020, deuxième jour de l’acte 4 de la résistance citoyenne active et permanente lancée par le FNDC. Une résistance qui consiste à manifester dans tout le pays contre le projet de nouvelle Constitution qui donnerait au président Alpha Condé, la possibilité de briguer un troisième mandat.

Mais, le mot d’ordre du Front National pour la Défense de la Constitution n’est pas suivi ce matin dans ce fief de l’opposition guinéenne, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Boutiques et magasins fermés au bord de la route, c’est pratiquement le seul effet visible de l’appel à manifester du FNDC dans cette partie de la capitale guinéenne, ce jeudi matin. La circulation se poursuit sur ce tronçon, même si elle n’est pas à son rythme habituel, les stations-service ouvertes et la plupart des autres activités fonctionnelles.

Le même constat est remarquable sur le tronçon Bambéto-Aéroport et Bambéto-Kipé. Des pick-up de la police et de la gendarmerie sont stationnés au rond-point de Bambéto et au niveau d’autres endroits stratégiques, avec plusieurs agents aux alentours. Mais pour l’instant, aucune manifestation et pas même un grand attroupement n’ont été enregistrés dans la zone.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin