Par Algassimou DIALLO : L’immixtion de certains acteurs politiques dans le combat du FNDC est certes critiquable mais ne suffit pas et ne suffira jamais à elle seule d’expliquer un éventuel échec de la lutte contre le tripatouillage de la Constitution.

– Le rôle de la presse partisane à la solde sonnante et trébuchante du régime ;

– L’utilisation injuste de l’argent public pour acheter les consciences de certains citoyens indignes ;

– Le recours abusif à la force répressive menée par des milices ou FDS contre des citoyens totalement désarmés ;

– La résignation des citoyens (notamment des intellectuels qui se positionnent dans un semblant de neutralité) pourtant concernés face au mal que ce changement induira ;

– L’instrumentalisation ethnique et régionaliste favorisée par la haine à l’égard d’une partie des Guinéens et du territoire national, etc. sont autant de raisons qui justifieront un éventuel échec du peuple de Guinée contre le régime d’Alpha Condé.

Mais attention, les conséquences politiques, sociales et économiques de cette imposture ne seront pas vécues que par les seuls acteurs politiques ou sociaux membres du FNDC.

C’est tout le peuple de Guinée (à l’exception de quelques prostitués politiques et des mendiants démagogiques qui se partageront les ressources publiques) dans son écrasante majorité qui subira les effets et impacts de ce coup d’Etat contre la démocratie et l’état de droit en République de Guinée.

L’injustice, le manque ou la piètre qualité des services publics, la faim, le manque d’infrastructures, la pauvreté endémique, la haine de l’autre, etc. que tout cela pourrait engendrer seront entre autres les effets à court et moyen termes que le peuple de Guinée vivra suite à cette imposture.

D’où la nécessité pour chaque citoyen de sortir de son semblant de confort personnel pour se battre afin de préserver les rares acquis démocratiques et surtout pour dégager le ciel au-dessus de ses enfants et futurs petits enfants.

Algassimou DIALLO

Membre du FNDC

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin