Dans une émission de la radio Bolivar FM de Mamou, animée le dimanche 16 février 2020, la députée uninominale de cette ville a évoqué les préparatifs des élections législatives et du référendum constitutionnel du 1er mars 2020. Djessira Traoré a qualifié ces élections d’impossibles, non préparées et jetées sur la figure des Guinéens ». L’élue de l’UFDG a réitéré l’appel de son parti demandant à ses militants de ne pas retirer leurs cartes d’électeurs. Des cartes qu’elle assimile au Coronavirus, épidémie qui fait des milliers de morts en Chine, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

« Nous demandons aux militants de l’UFDG et des partis alliés de s’abstenir de prendre leurs cartes d’électeurs, car ces cartes sont imbibées du virus Corona. Le Coronavirus tue aujourd’hui en Chine, et les élections (les législatives et le référendum du 1er mars 2020) tuent aussi en Guinée. Je demande donc aux Guinéens de s’en méfier et de s’abstenir d’aller à ces élections. Nous portons un regard plein de regret et d’inquiétude sur la situation politique de notre pays et nous demandons aux Guinéens de rester unis et solidaires pour barrer la route à ce projet suicidaire », a-t-elle lancé.

Djessira Traoré a adressé également un message à l’endroit du président Alpha Condé. « Je conseille au président Professeur Alpha Condé de sauver son honneur, c’est un professeur de droit. Je demande au Professeur de ne pas blaguer avec ces élections. A 85 ans et plus, il ne doit pas écouter les gens qui le conduisent vers les dérives. Nous lui demandons d’aller se reposer tranquillement dans le bonheur et dans l’honneur. Les élections forcées ne riment à rien, il n’a qu’à prendre un autre décret pour ramener ces élections à une date ultérieure. Quand tu recules sur une situation inacceptable, c’est un courage », a dit la députée de Mamou.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel: 625698919/657343939

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com