Des élèves, manifestant dans les rues de Labé, le lundi 17 février 2020

Des élèves ont manifesté une nouvelle fois ce lundi, 17 février 2020, à Labé. Ils sont descendus dans la rue pour protester contre les compositions trimestrielles qui devaient démarrer aujourd’hui. Les élèves refusent d’être évalués alors qu’ils n’ont pas bien étudiés depuis le début de l’année scolaire, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Labé.

Malgré la grève des enseignants déclenchée le 09 janvier dernier et qui paralyse les cours dans les écoles de Labé, les autorités éducatives de la ville ont décidé de programmer les compositions trimestrielles. Ces évaluations devaient commencer ce lundi, 17 février 2020. Mais, cette décision n’a pas été du goût de certains élèves. Ces derniers ont profité du weekend pour préparer une manifestation de rue afin d’exiger le report de ces évaluations. A la surprise générale, de nombreux élèves sont descendus dans la rue ce lundi matin pour se faire entendre.

« Nous ne pouvons pas faire ces évaluations alors que nous n’avons pas appris grand-chose depuis le début de cette année scolaire. C’est pourquoi nous avons planifié ce mouvement de protestation en fin de semaine dernière. A travers des SMS, toutes les écoles de la commune urbaine ont été saisies de cette manifestation. On a décidé qu’aucune école ne fera cours à Labé tant que les autorités en charge de l’éducation n’annoncent pas le report de ces évaluations », a déclaré l’un des manifestants.

Ce mouvement de protestation a empêché le début des évaluations trimestrielles dans toutes les écoles de la ville de Labé. Et pour l’heure, les responsables éducatifs de Labé n’ont pas réagi face à cette situation. Joint au téléphone par le correspondant local de Guineematin.com, l’inspecteur régional de l’éducation, Bato Donzo, a laissé entendre qu’il n’a pas encore tous les éléments nécessaires à sa disposition pour s’exprimer sur la situation. Il dit attendre les informations qui lui seront fournies par les responsables d’établissements scolaires et la DPE avant d’affirmer quoi que ça soit.

A noter par ailleurs que cette manifestation d’élèves n’a enregistré aucun incident. En dehors du secteur éducatif, toutes les autres activités se poursuivent normalement dans la ville.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com