Ismaël Dioubaté, ministre du Budget

Après le Fonds Monétaire International (FMI), il y a quelques jours, c’est au tour de la Banque mondiale de suspendre ses missions en Guinée sur la période allant du 24 février au 08 mars 2020. Une décision que le ministre guinéen du Budget a tenté de relativiser au cours d’un entretien avec nos confrères de la BBC.

De l’avis de plusieurs observateurs, les décisions de ces deux grandes institutions financières mondiales (FMI et Banque mondiale) n’est qu’une suite logique du climat sociopolitique très délétère actuellement en Guinée. Un climat qui est caractérisé par la montée des tensions suite à la décision du président Alpha Condé de changer l’actuelle Constitution pour se donner la possibilité de briguer un troisième mandat. Mais le gouvernement guinéen, lui, temporise.

S’exprimant sur la question, ce mardi 18 février 2020, chez nos confrères de la radio BBC Afrique, le ministre guinéen du Budget Ismaël Dioubaté, trouve que cette décision des institutions de Bretton Woods est plutôt normale et qu’elle n’a rien à voir avec la crise sociopolitique qui sévit dans le pays. « Il s’agit de mesures conservatoires qui sont habituellement prises lorsqu’il y a des élections dans les pays où il y a des cas épidémiques. Récemment, on a vu le cas qu’on avait, Ebola. Aujourd’hui, c’est Coronavirus en Chine. En 2015 aussi, lorsqu’on faisait les élections présidentielles en Guinée et en Côte d’Ivoire, les missions étaient suspendues », a-t-il expliqué.

Pour lui, la suspension des missions de la Banque mondiale en Guinée ne constitue nullement une pression à l’endroit des autorités guinéennes. « Ça n’a aucune pression d’autant plus que le Fonds monétaire et la Banque mondiale évaluent le cadre macroéconomique d’un pays pour voir réellement est-ce que tous les indicateurs macroéconomiques sont au vert, est-ce que les réformes se poursuivent. Donc, pour le moment, c’est pour vous dire que le programme se porte bien avec ces institutions », a rassuré Ismaël Dioubaté.

A rappeler qu’en Guinée, la Banque Mondiale finance plusieurs projets estimés à des millions de dollars, notamment dans les secteurs de la santé, de l’agriculture, de l’énergie, de l’éducation…

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com
Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com