En séjour à l’intérieur du pays dans le cadre de la campagne au compte des élections législatives du 1er mars prochain, le leader de l’UPR a visité plusieurs localités de la moyenne Guinée. À la tête d’une forte délégation de son parti, Bah Ousmane s’est notamment rendu à Labé, à Dara-Labé, à Timbi-Madina, à Pellel Bantan (dans la Commune rurale de Timbi-Tounny) et dans la sous-préfecture de Sintaly (dans la préfecture de Pita).

Au cours de son parcours, la tête de liste de l’UPR pour la conquête de l’hémicycle a conféré avec les autorités morales et religieuses des localités visitées. Des autorités qui ont mis cette occasion à profit pour exprimer leur désir ardent de paix et d’unité nationale en Guinée, a constaté Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Très tôt, dans la matinée du mardi, 18 février 2020, après avoir rencontré les autorités administratives de Labé, le leader de l’UPR a été reçu par l’inspecteur régional de la ligue islamique, Elhadj Badrou BAh. Le chef religieux qui est aussi l’Imam ratib de la grande mosquée de la cité de Karamoko Alpha Mo Labé, Bah Ousmane a exprimé ses regrets suite aux violences enregistrées ces derniers temps à Labé. Il a aussi présenté ses excuses, en tant que fils et cadre du Foutha Djallon, à l’autorité religieuse pour les désagréments qu’il a subis pendant ces journées de violences. Le leader de l’UPR a également mis l’occasion à profit pour réitérer « les valeurs cardinales » incarnées par son parti, depuis son Président fondateur, Siradiou Diallo, « qui jurait sous tous les toits de ne jamais traverser une mare de sang ou enjamber le corps d’un seul de ses compatriotes pour occuper le pouvoir ».

Après avoir écouté attentivement ce message décliné par son hôte, le Grand Imam de Labé a salué cet engagement du leader de l’UPR. Elhadj Badrou Bah a aussi exprimé son soutien et son engagement pour la consolidation de la paix en Guinée.

« Siradiou Diallo était totalement et foncièrement opposé à la violence. Il travaillait toujours à la recherche de solutions pacifiques aux problèmes de la nation. Ce chemin de la paix, nous le soutenons et nous l’encourageons. Nous encourageons la consolidation du tissu social et l’unité nationale. Notre pays forme une seule famille et nous prêchons cela partout », a indiqué Elhadj Badrou Bah qui était entouré de ses proches.

Après le domicile de ce chef religieux, Bah Ousmane a été accueilli au quartier Thindoy (dans la commune urbaine de Labé) par la fédération et les représentants des 14 sections de l’UPR venues de toutes les sous-préfectures de Labé. Le Président de l’UPR a instruit sa troupe à « mener une campagne civilisée, apaisée et dénuée de toute violence » en faveur de la liste du parti.

« Je tiens à vous féliciter et remercier pour les efforts déployés jusqu’ici sur le terrain pour la victoire de notre parti. Je vous demande de continuer à faire le porte-à-porte dans un esprit citoyen et loin de toute provocation. Allez retirer vos cartes d’électeurs et expliquer aux gens comment voter pour l’UPR. Il suffira de choisir au niveau de toutes les listes, le parapluie déployé. D’ailleurs, je vous présente les candidats à l’uninominal de Pita, Alpha Souleymane DIALLO, et de Labé, Mamadou Saliou DIALLO. Tous les deux sont des jeunes dégourdis, pleins d’énergie et décidés à apporter leur contribution au développement de notre pays. Je vous demande de les soutenir de tous vos efforts et de faire d’eux vos députés au soir du 1er mars. Vous ne le regretterez pas… », a lancé Elhadj BAH Ousmane, sous les ovations de son auditoire.

Visiblement très satisfait de cette rencontre avec les responsables et de son parti à Labé, le leader de l’UPR s’est rendu à Dara-Labé où il a rencontré l’érudit, Elhadj Mamadou Oury BARRY. Ce guide spirituel a salué le sage comportement de son hôte. « Un comportement qui s’inscrit dans une démarche de citoyen modèle pour la société », a dit Elhadj Mamadou Oury BARRY.

Ayant clôturé sa tournée à Labé par l’étape de Dara-Labé, Bah Ousmane et sa suite ont mis le cap sur la préfecture de Pita où ils se sont rendu successivement à Timbi Madina, à Pellel Bantan et à Sintaly. Sur place, l’enthousiasme et l’engagement des responsables et militants de l’UPR se lisaient sur les visages. Malgré le retard accusé par la délégation, la foule a attendu et a accueilli le leader de l’UPR. Certains meetings, comme celui de Sintaly, ont d’ailleurs été animés sous la lumière des lampadaires, dans une ambiance bon enfant.

Présent à ces rencontres, Alpha Souleymane Diallo, le candidat de l’UPR à l’uninominal à Pita, a partout exprimé aux populations de cette circonscription, son argent désir et son engagement de travailler, une fois élu à l’Assemblée nationale, pour surmonter les défis auxquels les citoyens de Pita sont confrontés.

De belles paroles, comme celles du doyen Mamadou Diouma ou d’Elhadj Mamadou Alpha BAh de la ligue islamique de Sintaly, ont été dites à l’endroit de Bah Ousmane. Des discours saluant « la bonne conduite, la belle réputation et la sagesse du Président de l’UPR ».

Partout et dans un esprit républicain, Elhadj Ousmane Bah a véhiculé un message de paix, d’unité nationale, de concorde sociale… Le leader de l’UPR a réitéré aussi sa détermination à briguer le fauteuil présidentiel, cette année. Il a également demandé à tous les militants de l’UPR à rester mobilisés et à aller vers toutes les populations du pays pour solliciter leur soutien et leur accompagnement dans cette « nouvelle aventure », qu’il promet « radieuse et exaltante » pour la Guinée.

De Pita, Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin