Comment réussir à rendre propre la ville ? La question est au centre d’une concertation qui s’ouverte ce vendredi, 21 février 2020, dans la commune de Matoto. Organisée par la fédération nationale des gestionnaires des déchets, elle réunit les organisations socioprofessionnelles impliquées dans l’assainissement de cette commune. Il est question d’échanger autour de la problématique de salubrité publique à Matoto, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’assainissement de la ville de Conakry constitue l’un des défis majeurs auxquels l’Etat guinéen et les populations à la base font face depuis de nombreuses années. Les stratégies ne manquent pas mais leur application se heurte toujours à des difficultés sur le terrain. D’où l’organisation de cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance locale et de la mise en œuvre de la stratégie d’assainissement des quartiers de la commune de Matoto, selon Sory Camara, président de la fédération des gestionnaires des déchets de Guinée.

Sory Camara, président de la fédération des gestionnaires des déchets de Guinée

« Il faut retenir qu’on a un problème de gouvernance locale dans les quartiers mais aussi il y a une question de vulgarisation des stratégies d’assainissement dans tous les quartiers et auprès de tous les acteurs. C’est raison pour laquelle nous avons initié cette concertation communale qui réunit autour de la table toutes catégories socioprofessionnelles pour non seulement poser leurs problèmes, diagnostiquer, proposer des solutions mais aussi partager les rôles en impliquant toutes parties prenantes, chacune en ce qui la concerne, afin de rendre opérationnelle la stratégie d’assainissement », a-t-il expliqué.

Monsieur Camara précise que c’est une campagne nationale qui vient d’être lancée. « Nous avons prévu pour la première phase, les cinq communes de la ville de Conakry. Et pour le lancement officiel, c’est Matoto qui a servi de cadre. Après cette Commune, nous irons dans les autres communes qui restent pour la zone spéciale de Conakry, et ça c’est après les élections. Maintenant une fois qu’on finit pour les 5 communes de Conakry, nous irons dans les villes de de l’intérieur », a fait savoir le président de la fédération des gestionnaires des déchets de Guinée.

A l’issue de la première journée des travaux, Bachir Diallo, chargé de communication et représentant de l’une des PME participante à la rencontre, a salué cette initiative. Il se dit satisfait des échanges qui sont en train d’être faits dans le cadre de l’assainissement de la ville de Conakry. « Nous remercions les organisateurs pour cette initiative. Cela nous a montré l’implication de tout un chacun pour que Conakry soit vraiment assaini.

Et aujourd’hui, on a beaucoup appris, parce nous avons duré dans ce domaine mais chaque fois qu’il y a une formation, il y a toujours gain de cause. J’ai appris beaucoup de choses ici que je n’avais jamais apprises auparavant. Surtout cette stratégie d’implication des acteurs locaux, des PME, des médias mais aussi de la sécurité sanitaire. Et, je vous assure que ce que nous avons appris ici, si c’est appliqué par chacun d’entre nous ici, ça portera fruits », a dit ce participant.

Cette séance va s’achever demain, samedi 22 février 2020, dans la commune de Matoto.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel: 622919225 / 666919225

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin