Au lendemain de l’attaque du groupe Dabo Médias dans la ville de Kankan, Taliby Dabo, le PDG du groupe, a porté des accusations contre Hadja Djakagbè Kaba, candidate du RPG Arc-en-ciel à la députation uninominale de Kankan. Pour l’opérateur économique, en plus des menaces que celle-ci aurait préférées, un de ses frères a pris part à l’attaque. Monsieur Dabo l’a dit dans un entretien accordé au correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

L’attaque perpétrée contre le groupe Dabo Médias, dans la soirée du mercredi, 19 février 2020, a entraîné des dégâts matériels : des vitres brisées, des portes défoncées et plusieurs autres biens endommagés.

Interrogé par notre reporter, Taliby Dabo a apporté des éclaircissements sur ce qui s’est passé le jour de l’attaque. Selon lui, au moment de l’attaque, il prononçait un discours dans la sous-préfecture de Batè Nafadji, transmis en direct sur les ondes de sa radio. « C’est vers 20 heures. J’étais toujours à Nafadji. Pendant que j’avais la parole qui était retransmise à la radio, j’ai vu des journalistes qui faisaient des démarches et j’ai tout de suite compris qu’il y a un problème. Quand j’ai fini, on m’a dit que la radio a été attaquée. Vous avez vu que c’était une attaque violente. Il y a eu un journaliste qui a été blessé », a-t-il expliqué.

Pour Taliby Dabo, il n’y a pas de doute que la candidate uninominale du RPG Arc-en-ciel aux élections législatives du 1er mars à Kankan est derrière cette attaque. Il accuse Hadja Djakagbè Kaba d’avoir proféré des menaces contre son groupe de médias peu avant l’attaque. « Je ne sais pas comment la députée va s’en sortir. D’abord, il y a un de ses frères qui a pris part à l’attaque, qui a même porté main sur Bangalyba. Ça, c’est un. Deuxième chose, avant l’attaque, une de mes tantes a été appelée par la députée, elle lui a dit attention, il ne faudrait pas faire l’émission aujourd’hui. Sinon, ça va mal tourner. Moi, je n’étais pas là, mais c’est la tante qui le dit. En plus, d’autres personnes ont appelé ma tante et quelques minutes après, il y a eu cette attaque. »

Le patron du groupe Dabo Médias annonce une plainte la candidate à la députation uninominale de Kankan, au compte du parti au pouvoir, dont il est lui-même membre.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com