L’opposant Cellou Dalein Diallo n’a pas tardé à réagir suite à l’annonce de la mort de Souleymane Barry à Wanindara. Le jeune élève a reçu une balle dans la soirée du jeudi, 20 février 2020, nouvelle journée des manifestations appelées par le FNDC contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé.

Sur sa page Facebook, le chef de file de l’opposition guinéenne a dénoncé cet autre meurtre, se demandant jusqu’où ira le chef de l’Etat guinéen dans sa volonté de s’accrocher au pouvoir.

« Repose en paix Souleymane Barry. Tu avais 17 ans et la vie devant toi. Mais les policiers de la BAC-13 en ont décidé autrement hier à 18h15 quand ils t’ont abattu par balles. La volonté d’Alpha Condé de s’accrocher au pouvoir coûte cher à la Guinée. Jusqu’où ira-t-il ? Mes condoléances à ta famille et au peuple de Guinée », a écrit le président de l’UFDG.

A rappeler que près de 40 personnes ont été tuées en Guinée depuis le début des manifestations lancées par le Front National pour la Défense de la Constitution. Des mouvements de protestation qui visent à empêcher l’adoption du projet de nouvelle Constitution du président Alpha Condé, qui lui permettrait de briguer un troisième mandat.

Le référendum qui devrait permettre d’adopter cette nouvelle Constitution est prévu le 1er mars prochain en même temps que les élections législatives. En tournée en Haute Guinée, le président Alpha Condé a appelé, jeudi 20 février 2020, ses partisans à se mobiliser massivement pour aller voter. Il leur a demandé également de « frapper » quiconque tentera de saboter le vote.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com