Parmi les 10 blessés recensés par le FNDC à l’occasion des manifestations contre un troisième mandat du jeudi, 20 février 2020, un a rendu l’âme. Souleymane Barry, 13 ans, élève en classe de 8ème année, a reçu une balle dans le dos à Wanindara, un quartier chaud de la commune de Ratoma. Il a succombé à sa blessure tard la nuit, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Un témoin qui s’est exprimé sous anonymat, accuse des agents des BAC (Brigade Anti-Criminalité) N°11et 13 d’avoir tiré sur le jeune homme. « Pendant toute la journée, c’est la police et la gendarmerie qui étaient là pour assurer le maintien d’ordre. Vers 19 heures, ces agents sont partis et les BAC 11 et 13 sont venues prendre le relais. Ce sont ces agents qui ont tiré sur la victime qui était vers la mosquée. Il a reçu la balle dans le dos, elle a traversé pour ressortir vers l’abdomen. Il a été conduit à l’hôpital où il a rendu l’âme », a expliqué ce témoin.

A noter que le défunt Souleymane Barry est originaire de Mitty, dans la préfecture de Dalaba. Son corps se trouve à la morgue de l’hôpital Ignace Deen de Conakry. Un reporter de Guineematin.com s’est rendu dans sa famille pour en savoir sur ce meurtre.

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com