Pas d’entrée ni de sortie ce samedi, 22 février 2020, à l’hôpital de Kamsar, dans la préfecture de Boké. L’établissement hospitalier a été mis en quarantaine suite au décès d’un ressortissant indonésien sur les lieux. Des agents de sécurité et de la protection civile quadrillent la zone.

Pour l’instant, on ne sait pas s’il s’agit d’un cas de Coronavirus ou pas, mais les autorités guinéennes ne veulent prendre aucun risque face à cette épidémie qui fait des ravages en Chine et dans beaucoup d’autres pays d’Asie de l’Est et du Sud-est.

« Contrairement à ce que les gens disent, celui qui est décédé est un indonésien, ce n’est pas un chinois. Mais on a déjà fait des prélèvements sur le corps et les examens sont en train de se faire en ce moment. Nous avons dit à tout le monde qu’il n’y a pas d’entrée ni de sortie dans l’hôpital, en attendant de voir quelque chose de clair », a déclaré le lieutenant-colonel Jean Felix Bangoura, le sous-préfet Kamsar que nous avons joint au téléphone.

Nous y reviendrons !

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com