Comme annoncé précédemment, le président de la République est attendu ce dimanche, 23 février 2020, à Mamou. Alpha Condé va animer un meeting dans la ville carrefour pour inviter les populations à se mobiliser massivement pour aller voter dans le calme le 1er mars 2020. Mais peu avant l’arrivée du chef de l’Etat, on constate une faible mobilisation à l’endroit où sa réception est prévue, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Les autorités administratives, éducatives et religieuses de la commune urbaine et des sous-préfectures ont pris place à la loge officielle. Les forces de défense et de sécurité sont également déployées en masse aux alentours de la maison des jeunes de Mamou, le président de la République doit animer son meeting. Mais, les citoyens eux, ne sont pas au rendez-vous. Quelques militants et sympathisants du parti au pouvoir ont rallié les lieux, mais la mobilisation est pour l’heure, loin d’être celle escomptée.

Ibrahima Sory Camara, l’inspecteur régional des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique de Mamou

Mais malgré cette faible mobilisation, on reste optimiste dans le camp présidentiel. Ibrahima Sory Camara, l’inspecteur régional des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, espère que les citoyens sortiront massivement pour accueillir le chef de l’Etat. « Le constat est dans l’ensemble satisfaisant parce que vous avez vu la mobilisation et toute la logistique mobilisée. Tout cela prouve à suffisance que les populations de Mamou restent reconnaissantes au professeur Alpha Condé.

Une fois encore, je demande aux populations de Mamou de sortir massivement pour accueillir le premier magistrat de la République, Professeur Alpha Condé, car si tu n’es pas dans le cœur de celui qui distribue, tu n’auras rien. Donc sortons tous pour donner un cachet particulier à cette réception. Nous, nous restons optimistes, nous pensons qu’il y aura une mobilisation de taille. Les gens viendront toute à l’heure, vous verrez la masse tout de suite », a-t-il déclaré.

A rappeler que cette visite d’Alpha Condé à Mamou intervient au lendemain d’une journée tendue que la ville carrefour a connue hier, samedi 22 février 2020. Des tensions dues au confinement de plusieurs responsables de l’UFDG, qui s’apprêtaient à animer un meeting dans la ville. Les autorités ont déployé des agents de sécurité pour les empêcher de sortir de leur hôtel. Ce qui avait entraîné des mouvements de colère dans plusieurs quartiers de la commune urbaine. Il a fallu l’intervention des autorités religieuses pour décrisper la situation.

A suivre !

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com
Tel: 625698919/657343939

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com