Comme annoncé précédemment, un train minéralier de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) a déraillé en début de soirée de ce dimanche, 23 février 2020, dans la préfecture de Boké. L’accident n’a pas fait de morts ni de blessés, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant basé à Boké.

Joint au téléphone peu après les faits, Amadou Diouldé Camara, le chargé de la communication de la CBG, a expliqué qu’il y a eu « effectivement quelques wagons qui ont quitté la voie, mais il n’y a pas eu de pertes en vies humaines encore moins de dégâts matériels importants. A pareilles circonstances, il y a trois facteurs qui pourraient être à la base du déraillement.

C’est soit l’état de la voie ou bien l’engin qui roule dessus, c’est-à-dire la locomotive et sa rame ou encore la conduite. Mais pour l’instant, on ne peut rien dire là-dessus, nos équipes sont actuellement sur les lieux, elles sont en train de travailler pour déterminer la cause du déraillement et prendre les mesures correctives », a dit monsieur Camara.

Il précise toutefois que cet accident n’aura pas d’impact sur les prévisions de la CBG et des autres opérateurs qui utilisent cette voie ferrée. « L’événement d’aujourd’hui n’aura aucun impact sur les prévisions en termes de production, ni pour nous encore moins pour les autres partenaires, c’est-à-dire les opérateurs qui utilisent la même voie », a rassuré le chargé de communication de la CBG.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tel. 628 12 43 62

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com