Dr Ousmane Kaba, président du PADES

A moins d’une semaine du 1er mars, date prévue pour la tenue des élections législatives et du référendum constitutionnel en Guinée, le FNDC décide de passer à la vitesse supérieure. En plus de sa décision d’empêcher la tenue de ces élections, le Front Nationale pour la Défense de la Constitution demande désormais le départ du président Alpha Condé, dont il ne reconnaît plus la légitimité et la légalité. C’est dans ce cadre que Dr Ousmane Kaba, président du PADES et membre du comité de pilotage du FNDC, appelle les Guinéens à se lever pour se battre afin de reconquérir leur liberté « confisquée » par le pouvoir actuel.

« Aujourd’hui, l’heure est grave pour le peuple de Guinée dans son ensemble ! Aujourd’hui, les Guinéens doivent tous se lever comme un seul homme pour faire face à la dictature, à la présidence à vie et aux différentes tentatives de division du peuple de Guinée. C’est la raison pour laquelle le FNDC fait appel à toutes les volontés dans notre pays pour se battre tous les jours, pas seulement le 1er mars, pour se battre tous les jours jusqu’à ce que nous puissions reconquérir notre liberté confisquée », a lancé le président du Parti des Démocrates pour l’Espoir.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com