Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a été accueilli hier dimanche, 23 février 2020, dans la préfecture de Mamou. C’est la maison des jeunes de Mamou qui a servi de cadre à la réception où le chef de l’Etat a vanté la sagesse et l’hospitalité qui caractérisent le Fouta Djallon. Il ne s’est pas empêché de s’en prendre aux anciens Premiers ministres et opposants, Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Après avoir fait le tour de la Savane Guinéenne, Alpha Condé a mis le cap sur le Fouta, notamment dans la préfecture de Mamou. Dans son discours, le président de la République a laissé entendre que le Fouta est une région de paix et de tolérance, et que Mamou est une ville cosmopolite où l’entente est de mise. « Le Fouta est un pays de paix, un pays de respect des chefs et un pays où on vous dit toujours Tooly qui veut dire soyez la bienvenue. Nous ne nous tromperons jamais du Fouta-Djallon. Je ne confonds pas le Fouta aux politiciens qui droguent les enfants du Fouta. Moi, j’ai confiance au Fouta-Djallon, comme la Haute Guinée, la Basse Guinée et la Guinée Forestière. Quel que soit le mensonge, la vérité finira par triompher. En 2010, nous étions 24 candidats.

Vous avez prié que Dieu donne le pouvoir à celui qui peut faire du bien pour la Guinée. J’ai été opposant pendant 42 ans, j’ai combattu le premier régime et j’ai été condamné par contumace ; et le 2ème régime m’a condamné pendant 2 ans et demi. Mais, la vie d’un homme dépend de Dieu. C’est Dieu qui donne le pouvoir. Le Fouta est une région de paix et de tranquillité. Mamou est le symbole de la Guinée. C’est un carrefour où toutes les ethnies qui se retrouvent et vivent en paix. Mais, comme disait Elhadj Biro, certains ont mis un masque sur mon visage. Mais, quelque soit la force du mensonge, la vérité finira toujours par triompher. C’est pourquoi je suis patient. Moi je n’ai peur que Dieu. Je n’ai peur de personne, ni en Guinée ni dehors », a lancé Alpha Condé.

Comme il sait bien le faire, Alpha Condé a une fois de plus tiré à boulets rouges sur ses opposants, notamment Cellou Dalein et Sidya Touré qu’il accuse d’être responsable de la situation économique désastreuse de la Guinée avant 2010. « Quand j’étais devenu Président, j’ai trouvé la Guinée dans un trou. Je ne dirai pas c’est Conté qui est responsable de ça. Il disait qu’il est militaire, qu’il s’occupe de l’armée et des frontières. Il disait aux Premiers ministres et aux ministres, vous les technocrates, faites ce qui est bien pour le pays. Si nous sommes dans un trou qui est responsable ? Ce sont les Premiers ministres et les ministres.

Fodé Bangoura a été un secrétaire général puissant à la présidence, il n’a jamais vendu un bien de l’État. Kassory Fofana a été un puissant ministre des Finances, il n’a jamais vendu un bien de l’État. Cellou Dalein a vendu un bâtiment appartenant à un ministre de la défense. Dans aucun pays du monde on ne voit ça, un responsable qui vend le bien de l’État. Quelle est la deuxième personne ? C’est Sidya Touré. Il a pris le lieu de l’orchestre pour faire sa maison. Voilà des gens qui veulent nous donner des leçons. Pourquoi Air Guinée a disparu? Pourquoi le chemin de fer a disparu ? Pourquoi les compagnies ont disparu? Pourquoi on n’a pas d’eau ? Pourquoi on n’a pas de courant ? Pourquoi on n’a pas de routes ? Il faut leur poser la question », a dit le chef de l’Etat guinéen.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel: 625698919/657343939

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com