Comme annoncé précédemment, le FNDC a annoncé hier, lundi 23 février 2020, qu’il ne reconnait plus Alpha Condé comme le président de la République de Guinée. Lassé par l’obstination de l’actuel chef de l’Etat guinéen à changer la Constitution pour se donner la possibilité de briguer un troisième mandat, le Front National pour la Défense de la Constitution a demandé le départ d’Alpha Condé du pouvoir. Cette sortie des opposants au régime en place suscite aujourd’hui beaucoup de commentaires à Conakry. Un reporter de Guineematin.com a donné la parole à quelques habitants de la capitale guinéenne, qui ont dit ce qu’ils pensent de cette situation.

Mamadou Bangoura : je pense qu’il est trop tôt pour les leaders du FNDC de tenir de tels propos, disant qu’ils ne reconnaissent plus le pouvoir d’Alpha Condé, parce que jusqu’à preuve du contraire, il reste et demeure toujours le président de la Guinée. Son mandat prendra fin en décembre 2020. Mais, en ce qui concerne son probable 3ème mandat, je suis contre. Il faut qu’il respecte l’actuelle Constitution qui l’a déjà porté deux fois au pouvoir. Et plus loin, je m’en vais vous dire que même ce couplage des élections, prévu le 1er mars 2020, aura du mal à se dérouler convenablement parce que les grands partis ne participeront pas à ces échéances électorales.

Ibrahima Yansané : je suis d’avis avec les leaders du FNDC quand ils disent qu’ils ne reconnaissent Alpha Condé comme étant le président de la République. Vous ne pouvez pas vous rendre compte que ce monsieur, qui a lutté pendant près 42 ans pour qu’il y ait une vraie démocratie dans notre pays, arrive au pouvoir en 2010 et veuille tenter de nous ramener en arrière en voulant changer l’actuelle Constitution pour se tailler un éventuel 3ème mandat. Pour cela, il veut mettre note pays dans une instabilité politique, et ça, nous n’allons pas l’accepter parce que la Guinée, depuis son indépendance, a toujours connu la paix et la quiétude sociale. A partir de l’instant, j’adhère à l’idée du FNDC pour chasser Alpha Condé du pouvoir.

Aboubacar Condé : cette fois-ci, les leaders du FNDC sont allés vite en besogne en disant qu’ils ne connaissent plus désormais Alpha Condé comme président de la République. Pour cela, je ne suis pas trop d’accord avec eux parce qu’Alpha Condé est un président élu démocratiquement par deux fois. Donc, je veux que le FNDC reconnaisse cela. C’est vrai que pendant les deux mandats d’Alpha Condé, la gouvernance économique du pays n’a pas été à la hauteur des attentes des citoyens, l’école guinéenne a aussi toujours été perturbée par les grèves du SLECG ces dernières années. Tout cela laisse croire qu’Alpha Condé doit obligatoirement déposer le tablier pour une nouvelle génération. Mais, le FNDC doit mettre de l’eau dans son vin, et ne rester que dans sa stratégie de manifestations dans le but d’empêcher un éventuel 3ème mandat d’Alpha Condé.

Propos recueillis par Léon Kolié pour Guineematin.com

Tél : 661 74 99 64

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com