Elections du 1er mars : formation des formateurs des agents électoraux à Yomou

Alors que la crise politique, liée l’organisation des élections législatives et du référendum constitutionnel s’enlise davantage en Guinée, la commission électorale nationale indépendante (CENI) déroule allégrement son programme sur le terrain. Cette institution en charge de l’organisation des élections en Guinée procède actuellement à la formation des formateurs locaux des agents des bureaux de vote et des membres des commissions de réception et de transmission des procès-verbaux dans le pays. Cette formation a eu lieu le dimanche, 24 février 2020, dans la préfecture de Yomou, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

32 agents électoraux ont bénéficié de cette formation, organisée par la commission électorale préfectorale indépendante (démembrement de la CENI) à Yomou. Cette formation s’est respectivement tenue dans la salle de réunion de la préfecture et à la maison des jeunes de Yomou. Elle a consisté notamment à outiller et à rappeler aux agents électoraux, leurs prérogatives et leur travail pendant le double scrutin du 1er mars : élections législatives et référendum constitutionnel.

Maurice Mamy, formateur accrédité auprès de la CENI

« Ceux qui doivent être membres de la commission de réception et transmission des procès-verbaux (PV) doivent savoir quelles sont leurs prérogatives, quelle doit être l’harmonie de leur communication et qu’est-ce qu’il faut pour ce travail, pour ne pas qu’il y ait des ratés dans ce processus. Nous, on a reçu des formations auprès de la CENI ; et, on vient ici en tant que facilitateurs. Il y a plusieurs de ces participants aujourd’hui, qui sont déjà dans le processus depuis des années. Mais, il faut les rappeler s’il y a des rajouts ou des parties où il a été apporté de corrections…

Parce que cette fois-ci, il y a eu un couplage avec le référendum. Ils sont déjà habitués aux élections législatives ; mais, le référendum, pour beaucoup d’entre eux, c’est la première expérience », a expliqué le formateur Maurice Mamy, un facilitateur accrédité auprès de la CENI.

A noter que ce sont 32 personnes dont « 16 formateurs locaux des agents des bureaux de vote et 16 formateurs des commissions de réception et transmission des procès-verbaux » qui ont bénéficié de cette formation, intervenue à moins d’une semaine de la date des élections en Guinée.

De Yomou, Michel Anas Koné pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS