Des élèves du collège Ratoma sont descendus dans la rue ce mardi, 25 février 2020, pour exprimer leur colère contre l’absence prolongée de leurs professeurs, en grève depuis bientôt deux mois. Ils ont érigé des barricades sur la route pour empêcher la circulation. Une situation qui a tourné à l’accrochage entre manifestants et forces de l’ordre, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’absence prolongée des enseignants, membres du SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée), en grève depuis le jeudi 9 janvier 2020, créé un malaise dans certaines écoles publiques de Conakry. Au collège Ratoma, des élèves ont plusieurs fois perturbé la circulation ce mardi en érigeant des barricades sur la chaussée.

Le face-à-face avec les agents, composés de policiers et gendarmes, n’a pas pris beaucoup de temps. Les agents réussiront chaque fois à démanteler les barricades, obligeant les jeunes collégiens à prendre la poudre d’escampette.

Après plusieurs minutes de course poursuite, les forces de l’ordre parviendront à ramener le calme et à rétablir la circulation sur ce tronçon très fréquenté de Conakry.

Selon un élève interrogé par le reporter de Guineematin.com, cette manifestation est liée à l’absence des professeurs en classe. Les responsables dudit collège auront vainement tenté de dissuader les jeunes, qui ont jeté des cailloux sur les agents.

Il faut rappeler que la journée d’hier a été aussi marquée par des manifestations d’élèves dans certaines écoles publiques de la commune de Ratoma. C’est le cas du lycée-collège de Sonfonia et le lycée-collège Fella de Kobaya, où les élèves étaient sortis pour empêcher les cours dans certaines écoles privées voisines.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com