Le corps d’un enfant de 7 ans, suspendu à une corde, a été découvert dans la journée d’hier lundi, 24 février 2020, à Yomou. Le corps de Michel Mara a été retrouvé au centre NAFA, situé dans le quartier Gbanakoly, suscitant l’émoi et des interrogations, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est avec surprise que des citoyens ont découvert le corps de ce garçon de 7 ans, élève en classe de 1ère année (CP1) à l’école primaire de Monekoly. Selon nos d’informations, la victime est sorti tôt le matin avec d’autres enfants pour aller chasser des insectes à manger. Les autres enfants sont revenus sans Michel Mara. C’est après des recherches qu’il a été retrouvé, pendu, dans l’après-midi.

Monsieur Saba, employé de la Croix-Rouge locale, a été l’une des premières personnes à arriver sur les lieux de la découverte du corps. « C’est cet après-midi que j’ai été informé que le corps d’un enfant est suspendu derrière le centre NAFA, non loin du terrain préfectoral et de l’hôpital préfectoral de Yomou. Cet enfant répond au nom de Michel Mara, élève de la 1ère année, âgé de 7 ans ».

Après la découverte du corps, des pleurs et des cris ont retenti sur les lieux. Des interrogations subsistent également autour de l’origine de la mort de cet enfant. D’aucuns pensent qu’un enfant de cet âge ne peut pas se pendre, privilégiant ainsi la thèse d’un meurtre. Des enquêtes sont ouvertes par les services de sécurité pour élucider cet acte inédit.

De Yomou, Michel Anas Koné pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com