L’armée appelée à renforcer la sécurisation des élections législatives et du référendum constitutionnel du 1er mars 2020, la décision suscite une vague de réactions en Guinée. Cette décision du chef d’Etat-major de l’armée de terre, qui a fuité hier, mardi 25 février 2020, est largement commentée par les acteurs politiques, de la société civile, et les simples citoyens. Un reporter de Guineematin.com a interrogé quelques habitants de Conakry, qui ont donné des avis divergents sur la question.

Mohamed Diané

Mohamed Diané, un citoyen rencontré à Bambéto, salue cette décision : « je pense que cette décision, c’est pour pouvoir sécuriser le pays. C’est pour contrôler davantage le pays, maintenir la paix et aller aux élections sans dérapages, sans pagaille. Moi, je trouve que c’est une bonne décision que l’armée guinéenne soit appelée à intervenir. L’armée guinéenne n’est pas pour les gouvernés ni pour les gouvernants, elle est au service de la nation. Donc, si les autorités lui demandent d’intervenir sur le terrain, je pense que c’est une bonne chose ».

Aboubacar Camara

Aboubacar Camara, n’est pas contre l’intervention de l’armée. Mais, il souhaite que celle-ci se travaille dans les règles de l’art. « On peut faire descendre l’armée pour sécuriser les élections dans le cas où on voit qu’il y a de la violence. Je ne suis pas contre si l’armée est là lorsqu’il y a de la violence. Mais quand ils (les militaires) sortent, il faut qu’ils prennent des dispositions légales. Il ne faut pas qu’ils prennent des fusils, il y a les bâtons pour frapper. Donc, s’ils font ça, c’est bon. Mais s’ils vont sortir pour tuer des personnes, c’est comme si on mettait de l’huile sur feu, ça va s’enflammer ».

Ibrahima Sory Sylla

Ibrahima Sory Sylla, un citoyen rencontré à Kipé, pense aussi que l’intervention de l’armée est nécessaire : « si on laisse le pays à la merci des gens, du peuple guinéen, on va déchirer ce pays. C’est la raison pour laquelle la sortie des militaires est nécessaire pour que chacun puisse vaquer à ses occupations. Vous n’êtes pas sans savoir que les manifs peuvent s’enflammer n’importe où et à n’importe quel moment. On casse des véhicules un peu partout, on tue même des gens.

C’est parce que les gens ne respectent pas l’autorité de l’Etat. Nous avons le droit démocratique d’aller voter librement. Celui qui tente d’empêcher cela, c’est que tu n’es pas sur la voie de la démocratie. Donc, l’intervention de l’armée, c’est une façon de stabiliser le pays pour que les gens puissent aller dans les bureaux de vote dans la paix et la quiétude. Moi, je pense que l’idée, elle est la bienvenue ».

Diki Nestor Camara

Par contre, Diki Nestor Camara, un citoyen rencontré à Kipé Dadia, désapprouve cette décision : « moi, je ne peux pas concevoir ça. Une armée pour un maintien d’ordre ? La police ne peut pas le faire ? La gendarmerie ne peut pas ? Sauf l’armée ? C’est un regret pour les Guinéens et la Guinée. Mais comme nous sommes tous guinéens, si tu pointes une arme sur un guinéen et tu as le courage d’appuyer sur la gâchette, tu peux t’en sortir mais pas l’au-delà. Donc, je ne peux pas concevoir ça. Pour moi, c’est une mauvaise et une mauvaise décision. Je demande à ce que les Guinéens prennent conscience pour dire que ce qui se passe dans ce pays n’est pas normal. Aucun guinéen n’est supérieur à un autre. Donc, donnons-nous la main, parlons en guinéens ».

Mamadou Alpha Diallo

Mamadou Alpha Diallo : « sur le plan de la démocratie, je pense que cette décision est anormale. Il ne faut pas intimider la population. Chacun est libre de choisir son parti. Quand on fait sortir l’armée pour surveiller les bureaux de vote alors qu’il y a la gendarmerie et la police qui sont là pour ça, c’est un peu inquiétant. Les pays démocratiques qu’on imite ne le font pas, pourquoi nous on le fait ? Pourquoi demander à des militaires d’aller surveiller les bureaux de vote ? C’est juste pour intimider la population et ce n’est pas de la démocratie ça. »

Propos recueillis par Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin