Comme annoncé précédemment, un incendie d’origine criminelle s’est produit dans la soirée de ce mercredi, 26 février 2020, au siège de la préfecture de Labé, qui abrite également la CEPI. Selon un membre de ce démembrement de la CENI, interrogé par Guineematin.com, une bonne partie du matériel une bonne partie du matériel électoral a été ravagé.

Les auteurs de cet incendie ont attendu que tous les travailleurs de la préfecture rentrent pour agir. Ils ont brisé certaines vitres pour pouvoir mettre le feu dans la partie du bloc administratif préfectoral qui abrite désormais la Commission Electorale Préfectorale Indépendante. Avant l’intervention des sapeurs-pompiers qui ont réussi à éteindre le feu, les dégâts étaient déjà importants.

« J’ai été informé de cet incendie au moment où je programmais la séance de formation des membres des bureaux de vote, qui devait avoir lieu demain. C’est ainsi que je me suis transporté sur les lieux. J’ai trouvé effectivement que le feu a ravagé une bonne partie du matériel électoral.

Il s’agit de deux ordinateurs et le reste des cartes d’électeurs, tout est parti en fumée. En plus de cela, certains dossiers relatifs au recrutement des jeunes dans l’armée ont été incendiés. Le lot de gilets destinés aux membres des bureaux de vote aussi est parti en fumée », a confié un responsable de la CEPI de Labé.

De son côté, le président de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante n’a pas souhaité faire de commentaire sur cet incident. Il se dit dépassé par cette situation et annonce avoir reçu une lettre anonyme dans la matinée de ce mercredi, le menaçant de mort.

Les autorités locales ont déployé un important dispositif sécuritaire sur les lieux. Les agents ont mis en place un cordon sécuritaire autour du bloc administratif préfectoral.

Cette attaque, qui s’ajoute à plusieurs autres enregistrées en Guinée et dans certaines ambassades du pays à l’étranger, intervient à trois jours du double scrutin (élections législatives et référendum constitutionnel) du 1er mars prochain. Des élections boycottées par l’opposition, qui promet d’empêcher le vote.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com