La résidence du sous-préfet de Gougoudjé incendiée

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour le pouvoir dans la préfecture de Télimélé, où de nombreux cas d’incendies sont enregistrés dans de bâtiments abritant du matériel électoral. Après Tarihoye et Brouwal Sounki, c’est la résidence de la sous-préfète de Gougoudjé qui a été attaquée par des inconnus. Le matériel électoral qui était sur place a été incendié, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Le chemin qui mène au double scrutin législatif et référendaire du 1er mars 2020 est parsemé d’embûches dans certaines localités de la Guinée. C’est le cas de la préfecture de Télimélé, où se multiplient les attaques contre les bâtiments dans lesquels est stocké le matériel devant servir à la tenue de ces élections contestées par l’opposition. A Gougoudjé, c’est dans la nuit du jeudi à ce vendredi, 28 février 2020, que des personnes non identifiées ont mis le feu dans la résidence de la sous-préfète, provoquant d’importants dégâts matériels.

Jointe au téléphone, madame Maimouna Diallo, la sous-préfète, a expliqué avoir été subitement réveillée par l’incendie. Elle s’est levée pour se réfugier chez les voisins. « J’étais tranquillement couchée dans mon lit. Vers une heure du matin, ils ont ouvert une fenêtre du bâtiment et y ont introduit le feu. Subitement, je me suis réveillée et je me suis précipitée vers la porte pour sortir. J’ai trouvé qu’il y avait le feu un peu partout dans la cour. C’est ainsi que les agents de sécurité m’ont dit de me cacher et je suis allée chercher refuge dans le voisinage jusqu’au petit matin. Tout le bâtiment est parti en fumée, y compris le matériel électoral et mes biens personnels », a expliqué dame Maimouna Diallo.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tel: 622525250

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com