Les manifestations lancées par le front national pour la défense de la constitution (FNDC) contre le troisième mandat du président Alpha Condé se poursuivent à Conakry. Et, ce vendredi, 28 Février 2020, la circulation est normale sur le tronçon Enco5-Cosa et sur la transversale Tannerie-Nongo. Mais, les activités commerciales sont toujours paralysées dans cette partie de la capitale guinéenne, a constaté un reporter de Guineematin.com qui est sur place.

Contrairement à la journée d’hier, on entend quelques ronronnements de moteurs, ce vendredi, sur la route Le Prince. Ils ne forment pas les embouteillages habituels, mais quelques véhicules et des motos circulent librement entre le rond-point de Cité-Enco5 et celui de Cosa. La circulation est aussi fluide sur la transversale (T4) Tannerie-Petit Simbaya-Nongo. Les gens vaquent à leurs occupations ; et, les femmes y vont librement au marché des condiments.

Sur ces axes routiers, les stations-services sont aujourd’hui fonctionnelles. Mais, les boutiques, les magasins, les petits conteneurs de commerce et les ateliers de couture sont encore fermés. Les points de transfert et retrait d’argent via mobile, ainsi que les agences d’assurance sont aussi fermés à la clientèle.

Au niveau des rond-points de Cosa et de Côté-Enco5, des conducteurs de moto-taxis sont stationnés en nombre, dans l’attente de clients. On y voit des agents des forces de l’ordre. Des agents déployés sur tous les carrefours et axes stratégiques de la route Le Prince. Avec en main des matraques, des boucliers, des lances lacrymogènes, ces agents sont visiblement prêts à disperser tout mouvement de foule. Mais, pour l’instant, aucun incident majeur n’a été signalé sur place.

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin