Reculade d’Alpha Condé : « c’est un pari à moitié gagné » (UFDG-Mamou)

29 février 2020 à 12 12 11 02112

Le président Alpha Condé, acculé en Guinée et à l’international, a décidé de reporter pour une 3ème fois les élections législatives couplées avec le référendum constitutionnel. Cette reculade est diversement interprétée au sein de l’opinion publique. Pour Mamadou Madjou Diallo, fédéral de l’UFDG à Mamou et membre de l’antenne locale du FNDC, c’est encore tôt de crier victoire, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Alpha Condé a fini par reculer devant les multiples protestations contre son projet de nouvelle constitution. Joint au téléphone, au lendemain de l’annonce du report du double scrutin du 1er 2020, Mamadou Madjou Diallo, le secrétaire fédéral de l’UFDG à Mamou, se dit satisfait de la détermination des opposants au 3ème mandat qui ont réussi à faire plier le président Condé. « C’est le pari qui a été gagné à 50%. Comme vous le savez, nous ne nous sommes pas inscrits pour boycotter les élections dans ce pays. Notre ambition, c’est pour que les lois de la République soient respectées. C’est un sentiment de satisfaction. Nous remercions tous ceux et toutes celles qui se sont investis pour désamorcer cette crise politique et sociale qui avait complètement paralysé le pays qui ne mérite pas ça, comme a annoncé même monsieur Alpha Condé. »

Dans son discours d’hier, Alpha Condé a laissé entendre que ce report ne concerne pas les partis qui ont opté pour le boycott. Pour Mamadou Madjou Diallo, « les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. Vouloir dire que c’est seulement les partis concernés, c’est revenir à la case de départ. Nous voulons une élection libre, transparente et inclusive, et conséquemment, il va falloir que l’opposition républicaine fasse partie. La vocation de tout parti politique, c’est aller vers les élections et dans l’intention de gagner. Quand toutes les conditions seront réunies, notre parti sans doute sera au 1er rang et nous sommes convaincus que nous remporterons les élections. Nous demandons au président d’aller un peu plus loin en abandonnant son projet maléfique et suicidaire »

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel : 625 69 89 19/ 657 34 39 39

Lire

Ousmane Gaoual sur le report des élections : « ce n’est pas une victoire d’un camp contre un autre »

29 février 2020 à 11 11 40 02402

Le report des élections législatives couplées avec le référendum constitutionnel qui devaient avoir lieu le 1er mars 2020, continue de susciter des réactions au sein de la classe politique et de la société civile guinéenne. interrogé par un journaliste de Guineematin.com, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo, le responsable de la communication de l’UFDG, a exprimé son souhait de voir le président Alpha Condé prendre « les bonnes décisions », en abandonnant son projet de nouvelle Constitution.

Lire

Report du double scrutin du 1er mars : « une bonne rentrée en match pour le FNDC »

29 février 2020 à 11 11 05 02052

L’antenne locale du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de Kindia a réagi à la « reculade » du président Alpha Condé dans l’organisation du scrutin législatif et référendaire. Par la voix de Kémo Mali Fofana, le FNDC Kindia y voit l’aboutissement du combat mené par les opposants au 3ème mandat pour Alpha Condé, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la préfecture.

Lire

Report des élections du 1er mars : ce qu’en pensent certains citoyens de Mamou

29 février 2020 à 10 10 06 02062

Comme annoncé sur Guineematin.com, le président Alpha Condé a reporté le double scrutin législatif et référendaire initialement programmé pour le 1er mars 2020. Les nombreuses pressions tant en Guinée qu’à l’étranger ont eu raison du président de la République, de plus en plus isolé. Cette décision est diversement appréciée par l’opinion en Guinée. A Mamou, les citoyens saluent un acte qui va désamorcer la crise actuelle et remercient la communauté internationale pour son implication qui a conduit à ce report.

Ibrahima Télico Sow a salué l’acte qu’il qualifie de courageux qui va sauver la Guinée du chaos. « Vraiment, Dieu merci. Je remercie sincèrement le président Alpha Condé d’avoir sauvé la Guinée d’un chaos pour avoir pensé à reporter ces élections couplées. Moi personnellement, j’ai subi une interpellation  même dans ma boutique ici. Et pourtant, c’est une arrestation arbitraire. Toutes les autorités sont remerciées, toutes les institutions nationales et internationales, les personnes de bonne volonté qui ont eu le courage de dire la vérité au président de la République. Il a montré qu’il est patriote ».

Pour sa part, Aly Keita, chauffeur de taxi, félicite le président Alpha Condé  et demande aux guinéens de renforcer leur unité. « Je suis très content et tous les guinéens sont contents. Je demande aux guinéens d’être unis et d’être solidaire pour la vie et le bonheur de notre pays. Le président a eu le courage indien. Merci au président professeur Alpha Condé, puisque si ces élections se passaient le 1er mars, ça serait regret et remords. »

Même son de cloche chez Mamadou Bah qui parle d’un acte patriotique. « La Guinée est le dénominateur de tous les guinéens. Si le président de la République estime que reporter ces élections est indispensable, je pense que c’est un acte de patriotisme. Il n’y a pas de mauvais de temps mais de mauvais équipements. Le président est un professeur, il doit être au dessus de tous les guinéens. Qu’il fasse un regard rétrospectif pour l’avenir de la Guinée et des guinéens. Pour moi, c’est vraiment bien. »

Pour Mamadou Pathé Diallo, commerçant au marché de Mamou, Alpha Condé doit partir et laisser la place à un autre. « Si le président est là depuis bientôt 10 ans, c’est parce que nous l’aimons. Si nous allons en rang dispersé, c’est anormal. Nous voulons qu’il se lève honorablement en nous laissant une Guinée saine, sans violence sans casse, sans incendie. Regardez ce qui se passe dans notre pays avec des infrastructures incendiées, des gendarmeries, des polices, des résidences et autres biens publics et privés. C’est anormal. Nous prions au président de céder le pouvoir le moment venu. C’est un bonheur et un honneur, non seulement pour lui mais aussi des guinéens de l’intérieur et de l’extérieur. »

 

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel: 625698919/657343939

Lire

Alpha Condé : le baroud d’honneur !

29 février 2020 à 8 08 33 02332

Alpha Condé tient à changer la constitution qui lui interdit de briguer un 3ème mandat

C’est un Alpha Condé qui ressemble à quelqu’un qui s’est évadé des mains de ses ravisseurs qui a fait son apparition à la télévision nationale dans la soirée d’hier, vendredi 28 février 2020. L’homme, visiblement éprouvé, s’est adressé à ses concitoyens. Il a entamé son discours par un rappel historique. A savoir, le rôle joué par la Guinée pour libérer un certain nombre de pays du joug colonial. Entre autres, la Guinée Bissau voisine, l’Angola, le Mozambique, l’Afrique du Sud et le Congo Léopoldville, l’actuelle RDC. Le chef de l’Etat rappellera que Nelson Mandela et certains de ses compagnons de lutte furent formés à Kindia.

Lire

Kader Barry remplace le démissionnaire Yéro Baldé : voici son portrait

29 février 2020 à 8 08 17 02172

Kader Barry, nouveau ministre

Nommé hier, vendredi 28 février 2020, par un décret du président Alpha Condé, Kader Barry entre au gouvernement au moment où il commence à tanguer et certains jettent l’éponge face à l’obstination du chef de l’Etat de changer la constitution qu’il a juré par deux fois (en 2010 et 2015) de protéger et défendre, et qui lui interdit de briguer un troisième mandat. C’est d’ailleurs le départ du ministre Abdoulaye Yéro Baldé contre ce projet qui permet à Kader d’entrer au département de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique.

Lire

Report du double scrutin du 1er mars : Fodé Mohamed Soumah « surpris de cette décision »

29 février 2020 à 0 12 50 02502

Fodé Mohamed Soumah, président du parti GéCi

Comme annoncé précédemment, le président Alpha Condé a décidé de reporter les élections législatives couplées avec le référendum constitutionnel, qui devaient se tenir le 1er mars 2020, en Guinée. Une décision surprenante pour Fodé Mohamed Soumah, le président du parti Génération Citoyenne (GéCi), en lice pour les élections législatives.

Lire

Adresse à la nation : voici l’intégralité du discours d’Alpha Condé

28 février 2020 à 23 11 42 02422

Guinéennes, Guinéens, chers compatriotes,

La Guinée a été, depuis 1958, parmi les champions du panafricanisme. Nous savons tous les sacrifices que notre peuple a consentis pour soutenir les mouvements de libération. L’armée guinéenne a vaillamment participé à la libération de nos frères de Guinée Bissau.

Lire

Report des législatives et du référendum : non satisfait, le FNDC va poursuivre sa lutte

28 février 2020 à 22 10 58 02582

Le Front National pour la Défense de la Constitution n’est pas du tout satisfait du report des élections législatives et du référendum constitutionnel. Un double scrutin qui était prévu pour se tenir le 1er mars 2020 et qui a été reporté à une date ultérieure. Peu après l’annonce de cette décision du président Alpha Condé, un journaliste de Guineematin.com a recueilli la réaction du coordinateur chargé des opérations du FNDC.

Lire

Enseignement supérieur : Kader Barry remplace Yéro Baldé

28 février 2020 à 22 10 21 02212

Le ministère guinéen de l’Enseignement Supérieur et de la Rechercher Scientifique a un nouveau locataire. Au lendemain de la démission d’Abdoulaye Yéro Baldé, le président Alpha Condé a nommé Kader Yacine Barry, jusque-là ministre conseiller spécial du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, à la tête de ce département. Le décret a été lu dans la soirée de ce vendredi, 28 février 2020, sur les antennes de la Télévision nationale.

Lire

Urgent : les élections (législatives et référendaire) reportées

28 février 2020 à 21 09 07 02072

Initialement annoncées dimanche prochain, 1er mars 2020, les élections législatives et référendaire viennent d’être reportées. C’est le président Alpha Condé en personne qui vient de l’annoncer dans un discours publié dans la soirée de ce vendredi 28 février 2020 au JT de la télévision nationale dont le lancement a d’ailleurs été décalé de plus de 20 minutes pour ouvrir avec cet important message…

Lire

Exactions des gendarmes à Ratoma : la mère d’un blessé par balles à Koloma explique

28 février 2020 à 20 08 38 02382

Madame Mariama Ciré Diallo, mère d’un blessé par balles à Koloma 2

La manifestation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de la journée d’hier, jeudi 27 juillet 2020, a été émaillée d’actes de violences sur certaines parties de la route Le Prince. En marge de cette manifestation, Boubacar Diallo, un apprenti tôlier âgé de 19 ans, a été blessé par balles au quartier Koloma 2, dans la commune de Ratoma, suite à une descente musclée des fores de l’ordre, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Le RPG dédramatise : « la crédibilité des élections ne dépend pas de la présence d’un observateur »

28 février 2020 à 20 08 09 02092

L’absence des missions d’observation électorale de la CEDEAO et de l’Union Africaine pour le scrutin législatif couplé au référendum du 1er mars 2020 est diversement appréciée par la classe politique guinéenne. Si du côté de l’opposition et des membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) on dénonce l’isolement du régime Alpha Condé, au RPG Arc-en-ciel, on tente de dédramatiser. Interrogé à ce sujet dans la soirée de ce vendredi, 28 février 2020, Souleymane Kéita, coordinateur de la cellule de communication du RPG Arc-en-ciel, estime que seul le respect des lois électorales peut garantir la crédibilité d’une élection.

Lire

Isolement du régime de Conakry : lettre ouverte à Alpha Condé par son ancien avocat

28 février 2020 à 19 07 55 02552

Mamadou Ismaïla KONATÉ, avocat aux barreaux du Mali et de Paris, ancien garde des Sceaux et ministre de la Justice du Mali

« Sans ambages ni détours, votre volonté est constante de détourner la loi fondamentale – à votre profit et pour votre intérêt personnel -, pour atteindre votre objectif de vous maintenir au pouvoir sans droit ni fondement », a rappelé Mamadou Ismaïla KONATÉ, avocat aux barreaux du Mali et de Paris, ancien garde des Sceaux et ministre de la Justice du Mali et ancien défenseur d’Alpha CONDÉ, opposant politique de Guinée.

Lire

Élections du 1er mars : l’assaut final de Dr Cheick Taliby Sylla pour donner une écrasante victoire au RPG-ARC à Kindia

28 février 2020 à 19 07 43 02432

Campagne électorale : À quelques jours des élections législatives cumulées au référendum prévues ce dimanche 1er Mars 2020 en République de Guinée, le Ministre de l’énergie, Dr Cheick Taliby Sylla, coordonnateur Socio-politique de la Basse Guinée et de la préfecture de Kindia, poursuit son offensif auprès de la population de la cité des agrumes afin donner au RPG-ARC-EN-CIEL, une écrasante victoire à l’issue des échéances électorales à venir.

Lire

Isolement du régime Alpha Condé : l’UE « soutient toute initiative de la région »

28 février 2020 à 19 07 30 02302

La République de Guinée s’enfonce dans une crise politique à cause de la volonté du président Alpha Condé de changer la Constitution qui l’empêcher de briguer un troisième mandat. Aujourd’hui, sur le plan interne, le processus électoral est décrié et a été boudé par les partis politiques de l’opposition, les acteurs crédibles de la société civile et trois ministres ont déjà claqué la porte.

Lire