Front National pour la Défense de la Constitution

DÉCLARATION N°074

Le report du double scrutin du 1er mars a permis à la République de Guinée d’échapper de justesse à la pire catastrophe de son Histoire.

En effet, si M. Alpha Condé avait perpétré, envers et contre tout, son coup d’état constitutionnel pour lui permettre d’effectuer un 3ème mandat, le pays aurait basculé dans le chaos.

Des affrontements d’une violence inouïe auraient eu lieu. Encore plus d’innocents auraient été assassinés par la police et la gendarmerie, excitées par les appels à la haine d’Alpha Condé, durant sa pseudo-campagne électorale. A cela se serait ajoutée l’intervention de l’armée, qui a été mise en état d’alerte via une loi martiale déguisée, et qui aurait sans nul doute fait couler le sang des Guinéens si elle cautionnait le référendum inconstitutionnel.

Heureusement, dans un élan patriotique et responsable, l’armée guinéenne a fait connaître son opposition au projet délirant d’Alpha Condé, de supprimer l’État de droit et de faire de notre pays une monarchie où il régnerait en tyran absolu.

Le FNDC salue cet acte d’attachement de l’armée guinéenne aux valeurs républicaines, un geste de maturité qu’elle se doit de ne pas trahir dans les semaines à venir. Le FNDC félicite l’armée pour avoir évité à notre Pays de voir le 1er mars, date anniversaire de la création de la monnaie guinéenne, terni par le sang des innocents.

Le FNDC encourage l’armée guinéenne à veiller à ce que ses unités ne soient pas associées à la répression contre le Peuple, où que ce soit sur le territoire guinéen.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons !

Conakry, le 02 mars 2020

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com