La reculade du président Alpha Condé, obligé de reporter le double scrutin législatif et référendaire du 1er mars, est sur toutes les lèvres. Désarçonnés par ce virage inattendu, ses partisans accusent le coup. Dans les rangs du RPG Arc-en-ciel, cette décision est certes saluée, mais elle laisse un profond malaise. A Boké, le coordinateur régional du parti, Modibo Fofana, parle d’une décision sage et dénonce les partis alliés qui manipulent le président Alpha Condé comme du temps de Lansana Conté. Il l’a dit ce lundi, 2 mars 2020, dans un entretien accordé au correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Le report des contestées élections législatives couplées au tout aussi décrié référendum constitutionnel a surpris plus d’un. Mais, dans les rangs du RPG Arc-en-ciel à Boké, on fait contre mauvaise fortune bon cœur. « Je suis satisfait de ce report et je suis joyeux quand on sait la lutte que le président a faite avec nous pendant 40 ans. S’il décide de désister parce qu’il y a mésentente, je ne ferai que saluer cette décision sage. Je salue son courage et je décide de l’accompagner plus que par le passé. Cette décision est sage, elle est vraiment digne. Et ceux qui disent que cette décision est un aveu de faiblesse sont des pyromanes », soutient Modibo Fofana.

Pour monsieur Fofana, qui est l’un des premiers militants du RPG à Boké, ce sont les alliés qui se font appeler Arc-en-ciel qui sont à l’origine des problèmes du RPG originel. « Aujourd’hui, c’est l’Arc-en-ciel qui nous complique la tâche. Et moi, je soutiens l’idée d’une élection inclusive. Quand tu pars en compétition sans ton rival, ce n’est pas une bonne chose. Alpha Condé est un démocrate ; mais aujourd’hui, ce qu’on lui fait faire, je ne me reconnais pas dedans. On a poussé le président à faire des choses qu’il ne devait pas faire. Mais heureusement, il a compris. Mais, c’est les vautours qui ont trompé Conté qui veulent tromper le président Condé », martèle-t-il.

D’ailleurs, Modibo Fofana dénonce la captation du RPG par les alliés qui sont en train d’écarter les vrais militants du parti au pouvoir pour leurs intérêts égoïstes. « A Boké, nous les RPC (faisant allusion au RPG originel) on est mis de Côté. Mais, sachant ce que nous devons faire, personnellement je n’abandonnerai pas un ami dans une situation difficile. Il y a des gens aujourd’hui, s’il faut brûler toute la Guinée, ils sont d’accord s’ils ont leurs intérêts. Ce que je dis à tout bon Guinéen, que ça soit opposition, majorité, ou société civile, c’est de prôner la paix, mais surtout appliquer la justice. Moi, je ne suis pas d’accord quand un guinéen est tué ou emprisonné à cause de ses opinions », a laissé entendre ce membre du Bureau Politique National.

Modibo Fofana annonce qu’il est sur les démarches pour se rendre à Conakry afin d’avoir un tête-à-tête avec le président Alpha Condé pour échanger sur certains sujets importants.

De Boké, Abdourahmane N’Diaré Diallo pour Guineematin.com
Tél : 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com