Le FNDC mène la lutte sur tous les fronts pour tenter d’empêcher le président Alpha Condé de changer l’actuelle Constitution pour s’octroyer un troisième mandat en Guinée. C’est dans ce cadre que la structure, composée de partis politiques d’opposition et d’activistes de la société civile entre autres, a assigné l’Etat guinéen devant la Haute Cour de Justice de la CEDEAO.

Les opposants poursuivent également les 14 autres pays membres de la CEDEAO pour complicité dans la mise en œuvre de ce projet qu’ils qualifient de coup d’Etat constitutionnel. Le procès va s’ouvrir le 12 mars 2020, devant la juridiction sous régionale basée à Abuja, au Nigeria.

Guineematin.com vous propose ci-dessous la citation à comparaître signée du greffier en chef de la Haute Cour de Justice de la CEDEAO.

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com