Le stade M’balou Mady Diakité de Kankan

Le football guinéen est en deuil suite à l’accident de la circulation dont le club de football Etoile de Guinée a été victime hier, jeudi 05 mars 2020, à Timbo dans la préfecture de Mamou. Accident qui a coûté la vie à neuf joueurs de l’équipe qui évolue en deuxième division guinéenne. Cette nouvelle a plongé le monde sportif de Kankan, ville où se rendaient les joueurs et les encadreurs de l’Etoile de Guinée, dans une profonde tristesse, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Ce vendredi, 06 mars 2020, l’Etoile de Guinée devait défier Karifamoriah FC, au stade M’balou Mady Diakité de Kankan, au compte de la première journée du championnat national de ligue 2. C’est en cours de route pour la capitale de la Haute Guinée, que le club appartenant à l’ancien international guinéen, Pascal Feindouno a subi l’accident dans lequel 9 de ses joueurs ont péri et tous les autres ont été blessés. Une nouvelle choquante pour Sékou Doumbouya, l’entraîneur du Karifamoriah FC.

« On s’entraînait ce matin pour faire le dernier réglage. Quand on a appris la nouvelle, directement on a stoppé notre séance d’entrainement. Tous les joueurs et encadreurs de Karifamoria FC sont tristes aujourd’hui. Tous les footballeurs guinéens et dirigeants sont en deuil. Ce n’était vraiment pas notre choix, ce sont nos adversaires et non nos ennemis. Nous prions Allah pour ne plus qu’un tel cas se produise en Guinée. Nous prions également pour le repos de l’âme des victimes », a dit Coach Sékou.

Tout comme leur entraîneur, les joueurs du club Karifamoriah FC ont ressenti également une grande la douleur après avoir appris cette triste nouvelle. Eux qui s’attendaient à un duel époustouflant se sont retrouvés subitement en larmes. La peine est grande. Selon Daouda Sanoh, le capitaine de l’équipe, au-delà du monde sportif, ce sont tous les Guinéens qui sont touchés par cette perte tragique de jeunes joueurs.

« Avant tout, nous présentons d’abord nos condoléances aux dirigeants de l’Etoile de Guinée. Tout le monde est touché du fond du cœur. C’est difficile avec toutes les préparations, au cours d’un voyage, qu’un accident se produise et fasse des morts. C’est très triste. En tant que capitaine, je suis vraiment touché et je dirai même que tous les Guinéens sont touchés, précisément les footballeurs », soutient ce footballeur.

Au Milo FC de Kankan, un autre club de la deuxième division guinéenne, la tristesse se lit également sur les visages assombris de peine. Momo Endel Soumah, l’entraîneur dudit club, prie pour le repos des âmes de toutes les personnes qui ont trouvé la mort, arme en main, dans cet accident de la circulation.

« Franchement, nous sommes très tristes. C’est la famille sportive guinéenne qui est en deuil. Nous avons appris que l’Etoile de Guinée a fait un accident à Timbo, c’est une mauvaise nouvelle. Nous souhaitons qu’Allah les accueille dans son paradis. Vous savez que c’est Dieu qui fait le destin. On ne peut pas dire que c’est la faute du chauffeur, ni l’état de la route parce que même si la route est bonne, ça ne peut pas empêcher l’accident », a indiqué Endel Soumah.

Il faut rappeler que ce n’est pas la première fois que le monde footballistique guinéen est endeuillé par un accident de la circulation. L’année dernière, le Wakrya AC de Boké, pensionnaire de la première division guinéenne, avait perdu plusieurs de ses joueurs dans des circonstances similaires.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA, pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com