Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR

L’interpellation des coordinateurs chargés des opérations et des stratégies du FNDC, Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno, ne semble pas ébranler les opposants à un troisième mandat pour le président Alpha Condé. Au contraire, cette situation galvanise les acteurs de la classe politique, membres du Front National pour la Défense de la Constitution.

C’est le cas de l’honorable Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR. Interrogé par un journaliste de Guineematin.com, le député de l’Union des Forces Républicaines a fustigé une tentative d’intimidation, assurant que celle-ci ne passera nullement pas.

« C’est de l’intimidation qu’ils sont en train de faire. Mais, je crois que celui qui est derrière leur arrestation, c’est le responsable de la DPJ (Direction centrale de la Police Judiciaire). Ils (les responsables du FNDC) sont en train de faire un travail qui va le mettre dans des situations difficiles. Le pays-là, on ne peut plus intimider quelqu’un par rapport à ses convictions, nos camarades se battent contre la violation de la Constitution.

Nous exigeons leur libération pure et simple parce qu’ils n’ont rien fait, sinon que défendre la Constitution. S’ils veulent, ils n’ont qu’à arrêter tout le monde. Mais, tant qu’il restera une personne, nous continuerons à faire le combat pour défendre cette Constitution et empêcher ce coup d’Etat civil. On va se retrouver le plus rapidement possible en coordination du FNDC pour prendre des mesures qui s’imposent en la matière », a annoncé ce responsable du parti de Sidya Touré.

 Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com