Fodé Bangoura, Président du PUP

Les nombreux kidnappings enregistrés actuellement en Guinée, notamment dans les rangs des opposants au 3ème mandat d’Alpha Condé, inquiètent et interpellent les acteurs politiques. Dans les rangs du Parti de l’Unité et du Progrès (PUP), ces enlèvements sont qualifiés de contre-productifs d’autant plus qu’ils vont « envenimer » la situation. C’est ce qu’a laissé entendre Fodé Bangoura, président du parti, à l’occasion de l’assemblée générale tenue ce samedi, 07 mars 2020, à son siège à Cameroun, dans la commune de Dixinn, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La campagne d’intimidation se poursuit contre les opposants au projet de nouvelle constitution avec des cas d’enlèvement et d’emprisonnement. Pour Elhadj Fodé Bangoura, président du PUP, ces agissements ne vont pas résoudre les problèmes du pays. « Je regrette que les guinéens enlèvent des guinéens. Je regrette que des guinéens soient kidnappés par leurs compatriotes. Je pense personnellement que ce n’est pas la solution. On ne peut pas éteindre le feu par le feu. Je pense personnellement, il faut mettre la balle à terre. Il vaut mieux dialoguer que d’utiliser la force. Je souhaite ardemment que les guinéens soient convaincus au lieu d’être vaincus », a dit le président du PUP.

Pour l’ancien ministre secrétaire général à la présidence sous le régime de Lansana Conté, le pouvoir Alpha Condé doit respecter les procédures légales pour interpeller les citoyens. « Je suis contre ces arrestations arbitraires. Je ne suis pas d’accord qu’on enlève des guinéens et surtout qu’on les prenne dans des conditions inadmissibles par la loi. Ça veut dire que c’est grave. Il faudrait appliquer la loi dans toute sa rigueur que de procéder à ces enlèvements », a-t-il martelé.

Fodé Bangoura conseille les guinéens de privilégier le dialogue dans la résolution de leurs différends. « Je lance un appel au dialogue. Lorsqu’il y a manque de dialogue, il y aura toujours problèmes. Tant que les guinéens ne s’asseyent pas au tour d’une table pour dialoguer de façon inclusive, ça ne marchera pas. Ce ne sont pas les arrestations qui vont résoudre ces problèmes. Ces arrestations ne feront qu’envenimer les problèmes. Ce n’est pas alors la solution. C’est pourquoi, je demande humblement à son excellence, monsieur le Président de la République, de revoir cette copie et de faire beaucoup attention, parce que c’est lui le père de la nation. L’histoire connaît très peu ce qui en reste, on dira du temps d’Alpha Condé, tout comme on disait hier le temps de Sékou Touré, le temps de Lansana Conté… »

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel : 620 589 527/ 654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com