Coupe de la CAF : le Horoya de Conakry file en demi-finales

8 mars 2020 à 20 08 52 03523

Vainqueur (2-0) du club nigérian d’Enyimba, le Horoya AC de Conakry s’est qualifié ce dimanche, 08 mars 2020, en demi-finales de la coupe de la confédération africaine de football. Le champion de Guinée atteint pour la première le dernier carré de cette compétition et se positionne comme un prétendant sérieux au titre.

Lire

Labé : les femmes du FNDC célèbrent le 8 mars à travers une manifestation de rue

8 mars 2020 à 18 06 39 03393

Les femmes du FNDC ont célébré en leur manière la journée internationale des droits des femmes, ce dimanche 20 mars 2020. Elles ont organisé une manifestation de rue pour protester contre les multiples cas de violation des droits de l’Homme constatés dans le pays, rapporte un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Lire

Importation du riz blanc : un commerçant dénonce la hausse des frais de dédouanement

8 mars 2020 à 17 05 36 03363

Depuis quelques mois, les importateurs de riz blanc sont préoccupés par la hausse des taxes de dédouanement. Les frais pour la tonne métrique sont passés de 100 à 400 dollars USD, jouant sérieusement sur les prix. Le sac de riz a déjà connu une hausse dans les marchés au grand dam des citoyens, réduits à constater les dégâts. C’est ce qu’a confié à un reporter de Guineematin.com Mamadou Baïlo Sow, importateur de riz au grand marché de Madina, qui dénonce cette hausse.

Lire

Prévention du Coronavirus : Rémy Lamah rassuré du dispositif de surveillance à l’aéroport de Conakry

8 mars 2020 à 17 05 09 03093

L’épidémie de Coronavirus se propage de façon inquiétante à travers le monde. Dans plusieurs pays, des dispositions ont été prises pour prévenir la propagation de ce virus mortel qui a déjà atteint l’Afrique. En Guinée, où aucun cas n’est pour le moment signalé, des actions ont été initiées par le ministère de la Santé pour parer à toute éventualité. A l’aéroport international de Conakry Gbessia, une équipe de surveillance a été mise en place.

Lire

Fête du 8 mars : les femmes boudent la cérémonie à Labé

8 mars 2020 à 16 04 10 03103

La célébration de la journée internationale des femmes n’a pas suscité de l’engouement cette année à Labé. Les femmes de la ville ont boudé l’événement pour protester contre les violations des droits de l’homme et des libertés fondamentales par les autorités guinéennes, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Lire

Fête du 8 mars : Alpha Condé bat campagne pour sa nouvelle Constitution

8 mars 2020 à 15 03 13 03133

Le Président guinéen Alpha Condé et son épouse Djéné Kaba, le 8 mars 2020, au Palais du peuple de Conakry

Le président guinéen ne rate pas une seule occasion de faire campagne en faveur de l’adoption de son projet de nouvelle Constitution. Alpha Condé s’est encore une fois livré à cet exercice, à l’occasion de la célébration de la journée internationale des droits des femmes, ce dimanche 08 mars 2020.

Lire

An 16 de la mort de Siradiou Diallo : Bah Ousmane annonce les couleurs de l’événement

8 mars 2020 à 13 01 39 03393

Le 14 mars 2020, l’Union pour le Progrès et le Renouveau va commémorer le 16ème anniversaire du décès de Siradiou Diallo, le fondateur de l’UPR. C’est l’actuel président de la formation politique, Elhadj Bah Ousmane, qui l’a annoncé à l’occasion de l’assemblée générale du parti du samedi, 07 mars 2020. Il a appelé à une grande mobilisation des responsables et des militants de l’UPR, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Conakry : immersion dans l’univers de Hawa Doumbouya, casseuse de cailloux

8 mars 2020 à 7 07 31 03313

L’humanité célèbre ce dimanche, 08 mars 2020, la journée internationale des droits des femmes. Le thème retenu cette année est « Je suis de la Génération Egalité : pour les droits des femmes et un futur égalitaire ». En Guinée, cette fête dédiée à la couche féminine, intervient à un moment où de nombreuses femmes se battent contre vents et marrées pour tirer leur épingle du jeu dans une conjoncture économique difficile. C’est le cas de madame Adama Hawa Doumbouya, la cinquantaine, casseuse de cailloux depuis une dizaine d’années le long de la rivière de Démoudoula, dans la commune de Ratoma.

Lire