Un hommage appuyé a été rendu ce lundi, 9 mars 2020, aux dix membres de l’équipe de football Etoile De Guinée, décédés il y a quelques jours à Timbo, dans la préfecture de Mamou. Après la levée des corps à la morgue de l’hôpital Ignace Deen, c’est au stade du 28 septembre que des milliers de guinéens ont rendu un dernier hommage aux huit joueurs, au chauffeur et au médecin du club de football de Ligue 2. La cérémonie, empreinte d’une forte émotion, a connu la présence des autorités administratives, de la famille sportive et des familles des défunts, a constaté sur place Guineematin.com à travers deux de ses reporters.

C’est madame Condé Hadja Djènè Kaba, première dame de la République, accompagnée d’une forte délégation, qui a présidé la cérémonie devant de nombreux guinéens venus rendre un dernier hommage aux défunts.

Le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a présenté les condoléances aux familles des victimes avant de promettre leur accompagnement par le chef de l’Etat. « C’est au nom du président de la République, qui a dépêché son épouse et moi-même, que nous voudrions adresser les condoléances les plus émues aux familles biologiques de nos disparus et à la famille sportive guinéenne. C’est avec beaucoup d’émotion, le cœur triste et l’âme déchirée, que nous assistons à une cérémonie comme celle-là pour accompagner dans leurs dernières demeures nos jeunes sportifs arrachés à la vie à fleur d’âge dans des conditions non souhaitables. Le gouvernement et le président de la République voudraient rassurer les familles de leurs compassions, rassurer la famille sportive de notre solidarité agissante pour que les familles puissent trouver à travers les actions et l’appui du gouvernement la consolation nécessaire pour supporter ce deuil. »

Par ailleurs, Kassory Fofana a remercié les populations de Timbo pour le secours apporté aux victimes lors du tragique accident avant de demander aux familles de croire en Dieu. « Je voudrais, à cette occasion, redire mes remerciements aux autorités et aux citoyens des régions traversées par les corps, avec un accent particulier sur Timbo et la ville de Mamou où les populations n’ont rien épargné pour exprimer leur solidarité à cet évènement. Notre consolation, c’est notre croyance en Dieu. Je demande aux familles biologiques, à la famille sportive guinéenne de prendre Dieu. Je voudrais conclure en priant le Miséricordieux qu’il accorde son paradis éternel à ces jeunes, arrachés très tôt aux plaisirs de la vie. »

Pour sa part, Sanoussy Bantama SOW, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique, a dit sa peine devant ce drame qui est une perte immense pour la Guinée. « Je n’ai pas pu prononcer un discours parce que j’ai mal au cœur. La date d’aujourd’hui restera dans l’histoire du football guinéen. Parce que ces jeunes que nous venons de perdre, c’est des jeunes sur lesquels le ministère des Sports, et la Fédération Guinéenne de Football et la Ligue Professionnelle comptaient pour renforcer les équipes nationales des années à venir. Si vous avez constaté, on a perdu un gardien de but, celui qui a défendu les couleurs des U17 lors de la neuvième coupe des Nations en Tanzanie. Donc, aujourd’hui, c’est un jour qui restera gravé dans nos mémoires. C’est un jour où nous venons de perdre une partie de la pépinière du football guinéen », a regretté le ministre des Sports.

Mohamed DORE et Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59 § 666 87 73 97

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com