Un mouvement rapide de rotation de l’air qui a traversé le secteur N’diré, relevant du chef-lieu de la commune rurale de Korbé, dans la préfecture de Lélouma, aux environs de 15 heures, hier, a pratiquement décoiffé l’école primaire de la localité et le logement des enseignants, a appris un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Selon la directrice de l’école, madame Salimatou Diallo, sur les quatre salles de classe de son établissement, 3 ont été touchée. Mais, que ce sont seulement deux (2) qui étaient fonctionnelles, pour un nombre total de 59 élèves dont 32 filles.

Il y a eu plus de peur que de mal parce que ce sinistre s’est produit hier, dimanche 08 mars 2020, jour non ouvrable, au moment où les écoliers de l’établissement étaient donc à la maison.

Un phénomène similaire s’était produit l’année dernière dans la sous-préfecture de Korbé où plusieurs concessions avaient été décoiffées suite au passage du tourbillon, précise un activiste de la société civile, Amadou Sadio Diallo, responsable de l’antenne locale de l’Organisation Guinéenne de défense des Droits de l’Homme et du Citoyen (OGDH).

Cette perturbation des cours à l’école primaire de N’diré, dans la commune rurale de Korbé, à 11 km du chef-lieu de la préfecture de Lélouma intervient au moment où le système éducatif guinéen est miné par une grève syndicale déclenchée par le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG-Version Aboubacar Soumah), doublée par une crise sociopolitique marquée par « la résistance active et permanente » à l’appel du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) déterminé à mettre fin aux velléités révisionnistes du président Alpha Condé, soupçonné de vouloir se maintenir au pouvoir au-delà de son second mandat qui prend fin sous peu.

Rappelons aussi que l’année dernière, la préfecture de Lélouma n’a pas présenté de candidats au baccalauréat unique, session 2018-2019, faute de lycéens.

Si rien n’est fait donc à temps pour réhabiliter cette école primaire, ce sont 59 écoliers inscrits dont 32 fillettes du secteur N’diré, dans le district de Korbé Centre qui seront contraints d’abandonner les bancs…

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Contacts : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin