Changement dernière minute. Annoncés dans un premier temps au parquet de Dixinn, Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno, les deux leaders du FNDC arrêtés vendredi dernier, ont été déférés finalement au tribunal de Mafanco. Les deux activistes anti-troisième mandat pour le président Alpha Condé sont arrivés sur les lieux peu avant 17 heures, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

On ne sait pas encore qu’est-ce qui a motivé ce changement de programme. Contacté par Guineematin.com, un des avocats du Front National pour la Défense de la Constitution a dit ne rien savoir aussi sur les raisons. « Nous sommes là (au parquet de Mafanco), on est en train de faire les formalités avant leur audition », a-t-il confié.

Pour l’heure, les infractions reprochées aux deux leaders du FNDC ne sont pas connus. Le procureur devrait les leur notifier au cours de leur audition. S’il décide de les inculper, le magistrat décidera aussi s’il faut les placer sous mandat de dépôt ou les remettre en liberté.

A suivre !

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com