Décret : Alpha Condé meuble le cabinet du ministère de l’Hydraulique

10 mars 2020 à 22 10 04 03043

Dans un décret rendu public ce mardi soir, 10 mars 2020, le président Alpha Condé a nommé deux hauts cadres au ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

Mariam Sanoh Camara, juriste publiciste, devient chef de cabinet et Dr Seydou Dioubaté, jusque-là conseiller chargé de la communication au ministère de l’Energie, est nommé conseiller principal du ministre Papa Koly Kourouma.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Lire

Kindia : 970 soldats du bataillon Gangan 6 à l’école de la « mise en condition opérationnelle »

10 mars 2020 à 18 06 48 03483

Le bataillon « Gangan 6 » en attente pour les missions de maintien de la paix des Nation Unies à Kidal, au Mali, est rentré dans la phase active ou la mise en condition opérationnelle hier, lundi 09 mars 2020. C’est au total 970 soldats, dont une cinquantaine de femmes, qui sont inscrits pour une formation de 8 mois au camp du Bataillon Spécial des Commandos (BSC) en attente de Samoréya, à Kindia.

Lire

N’Zérékoré : l’opposant Maladho Diaouné mis aux arrêts

10 mars 2020 à 18 06 20 03203

Le pouvoir guinéen sévit une nouvelle fois contre ses opposants. Mamadou Maladho Diaouné, chargé des affaires électorales de l’UFDG à N’Zérékoré et membre influent de la coordination régionale du FNDC, a été arrêté ce mardi, 10 mars 2020. Il a été conduit au commissariat central de la ville, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Selon un proche de l’opposant, il a été interpellé des agents de la police alors qu’il rentrait du travail. Peu après l’annonce de son arrestation, plusieurs militants du FNDC sont venus manifester devant le commissariat central de N’Zérékoré pour exiger la libération de l’opposant. Mais, les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser les manifestants.

Pour l’heure, les raisons de l’arrestation de Mamadou Maladho Diaouné ne sont pas connues. Mais, des indiscrétions laissent entendre qu’elle pourrait être liée à la plainte déposée récemment contre lui. L’activiste anti-troisième mandat pour le président Alpha Condé et enseignant à l’Université de N’Zérékoré n’avait pas répondu à la convocation qui lui a adressée par le commissariat de police.

Ses avocats avaient exigé la reprise de la plainte avec mention des infractions qui lui sont reprochées. Son interpellation intervient quatre jours après celle de Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo, deux hauts responsables de la coordination nationale du FNDC. Les deux activistes de la société civile de la société civile ont été déférés hier à la maison centrale de Conakry.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Lire

Cellou Dalein après sa rencontre avec Ibn Chambas : « il y a un espoir qu’une solution soit trouvée »

10 mars 2020 à 17 05 07 03073

Comme annoncé précédemment, Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne, a reçu ce mardi, 10 mars 2020, Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour Afrique de l’Ouest et le Sahel. Les deux hommes ont échangé sur la crise politique qui secoue la Guinée et ce qu’il faut faire pour la résoudre. A l’issue de la rencontre, le président de l’UFDG s’est montré optimiste quant à une sortie de crise apaisée, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Lire

Crise politique en Guinée : Ibn Chambas rencontre Cellou Dalein

10 mars 2020 à 15 03 58 03583

Mohamed Ibn Chambas, représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en Afrique de l’Ouest et le Sahel, et Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne, le 10 mars 2020, à Conakry

Un peu plus d’un mois après sa dernière mission en Guinée, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel est à nouveau à Conakry. Mohamed Ibn Chambas est venu s’entretenir une nouvelle fois avec les acteurs concernés pour essayer de trouver une solution pacifique à la crise politique qui secoue le pays depuis plusieurs mois.

Ce mardi, 10 mars 2020, il a rencontré Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne. Les deux hommes ont échangé sur l’évolution de la situation, notamment le report du double scrutin législatif et référendaire qui était prévu pour se tenir le 1er mars dernier, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Au sortir de la rencontre, Ibn Chambas a réaffirmé « la disponibilité et l’engagement des Nations Unies à accompagner les efforts de la Guinée, pour trouver des solutions consensuelles à la crise actuelle ». Il a appelé les acteurs politiques « à la retenue, à privilégier le dialogue pour une consolidation des acquis démocratiques et économiques ».

De son côté, Cellou Dalein Diallo s’est réjoui de l’engagement des Nations Unies à aider la Guinée à sortir de la crise actuelle. Le président de l’UFDG fonde l’espoir que l’implication de l’ONU et de tous les autres partenaires du pays permettra de trouver une solution paisible à cette crise.

Nous y reviendrons !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Lire

Résistance active du FNDC : paralysie relative des activités au marché de Madina

10 mars 2020 à 15 03 02 03023

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) appelle ses partisans à une autre journée de résistance citoyenne active ce mardi, 10 mars 2020. La démarche vise à protester contre les multiples arrestations dans ses rangs. Cet appel a entraîné une paralysie relative des activités commerciales au grand marché de Madina, dans la commune de Matam, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Manifestation du FNDC : notre constat sur le tronçon Matoto-Aéroport

10 mars 2020 à 14 02 14 03143

Pour contraindre le président Alpha Condé à renoncer à son 3ème mandat et exiger la libération de certains de ses membres, le Front National de la Défense de la Constitution (FNDC) a appelé à une nouvelle manifestation ce mardi, 10 mars 2020, dans tout le pays. Cet appel n’a pas eu d’impacts sur l’autoroute Fidel Castro de Conakry, où les activités ont fonctionné quasi normalement, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le FNDC est très remonté contre le régime du président Alpha Condé qui se livre à de très nombreuses arrestations de ses partisans. L’arrestation et la mise sous mandat de dépôt de Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo, membres de la coordination nationale du FNDC, ont été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Pour exprimer son mécontentement, le FNDC appelle ses partisans à une journée de résistance active citoyenne ce mardi. Mais, cet appel n’a pas été entendu sur l’axe Matoto-Aéroport, où aucun mouvement de protestation n’a été enregistré. Même les activités économiques n’ont pas connu une grande paralysie dans cette partie de la capitale guinéenne. Seules quelques grandes boutiques situées au marché de Matoto, les Banques et assurances qui sont fermées.

Les femmes étalagistes et quelques petits marchands sont visibles le long de la route. Des pharmacies, salons de coiffure et couture, stations-service sont également ouverts entre Matoto et l’Aéroport. Les citoyens vaquent librement à leurs occupations. La circulation est normale du marché de Matoto à l’Aéroport Gbessia, en passant par la Tannerie.

Au niveau de l’Aéroport, les activités tournent normalement. Les restaurants, les salons de coiffure et de couture sont ouverts. De nombreux cambistes sont visibles au carrefour.

Des pick-up de la police et de la gendarmerie sont déployés sur les points stratégiques de l’autoroute Fidel Castro et veillent au grain. Aucun incident n’est à signaler.

Fatoumata Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Lire

Mesures contre le coronavirus : les précisions de l’ambassade d’Italie en Guinée

10 mars 2020 à 14 02 05 03053

Son Excellence Livio Spadavecchia, Ambassadeur d’Italie en Guinée

Dans un communiqué rendu public hier, lundi 09 mars 2020, l’ambassade d’Italie en Guinée dément les informations relayées ces derniers jours par certains médias, faisant état de la mise en quarantaine de 15 millions de personnes en Italie à cause du coronavirus. Elle appelle à « éviter toute alarmisme » et apporte des précisions sur les mesures prises par le gouvernement italien pour faire face à la propagation de la maladie dans le pays.

Lire

Résistance active contre les arrestations : l’appel du FNDC ignoré à Kaloum

10 mars 2020 à 13 01 21 03213

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ne lâche pas prise dans son combat contre le changement de la Constitution. Les responsables de cette entité ont appelé leurs partisans à une nouvelle journée de résistance permanente et active ce mardi, 10 mars 2020, pour dénoncer les nombreuses arrestations dans ses leurs rangs. Dans la commune de Kaloum, centre administratif de Conakry, cet appel à manifester est ignoré par les citoyens, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

Résistance citoyenne du FNDC : les activités au ralenti entre Cosa et Hamdallaye

10 mars 2020 à 13 01 09 03093

Le Front National pour la Défense de la Constitution ne baisse pas les bras dans son combat contre la nouvelle constitution qui pourrait ouvrir la voie à un 3ème mandat pour Alpha Condé. Pour protester contre les arrestations de ses membres et exiger leur libération, la structure a appelé à une nouvelle mobilisation citoyenne ce mardi, 10 mars 2020, à Conakry et à l’intérieur du pays.

Lire

Manifestations du FNDC : voici notre constat sur le tronçon Enco5-Cosa

10 mars 2020 à 12 12 26 03263

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a appelé à une nouvelle journée de manifestation ce mardi, 10 mars 2020, à Conakry et dans les villes de l’intérieur du pays. La démarche vise à protester contre les arrestations dont sont victimes certains de ses membres, opposés à la nouvelle constitution qui pourrait ouvrir la voie à un 3ème mandat pour Alpha Condé.

Lire

3ème mandat : Mahamadou Issoufou félicite Ouattara et titille Alpha Condé

10 mars 2020 à 11 11 09 03093

Le président du Niger et président en exercice de la CEDEAO adresse un nouveau message fort à l’endroit des Chefs d’Etat qui veulent s’éterniser au pouvoir. Mahamadou Issoufou a tenu un discours poignant à l’occasion de l’ouverture de la 5ème législature du Parlement de l’organisation sous régionale. Il a félicité le président ivoirien, Alassane Ouattara, qui a annoncé qu’il ne briguera pas un troisième mandat, soulignant que « le temps des hommes… qui cherchent à s’incruster à vie au pouvoir, tire à sa fin ».

Lire

Relation entre policiers et élèves : une vingtaine d’agents à l’école de COGINTA

10 mars 2020 à 10 10 33 03333

Pour mettre fin au déficit de confiance entre les populations, notamment les jeunes élèves, et la police, l’ONG COGINTA multiplie les séances de formation à destination des policiers référents dans les communes de Conakry, Dubréka et Coyah. C’est dans cette dynamique qu’une vingtaine d’agents de la police suit une session de formation d’une semaine, ouverte hier lundi, 9 mars 2020, à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Lire

N’Zérékoré : situation tendue après l’annulation de la marche pour le départ du préfet

10 mars 2020 à 10 10 20 03203

Elhadj Sory Sanoh, préfet de Nzérékoré

La marche pacifique pour exiger le départ du préfet de N’Zérékoré, projetée ce mardi, 10 mars 2020, par les jeunes de la région forestière, a été annulée par la première autorité morale de la ville. Le patriarche, Molou Holomo Hazaly Zogbélémou, a demandé aux jeunes à surseoir à leur manifestation tout en les rassurant que le préfet va partir de N’Zérékoré.

Lire

Face aux militants qui grognent, un ministre obnubilé par le pouvoir

10 mars 2020 à 10 10 05 03053

Sanoussy Bantama Sow, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique

Perturbée une semaine plus tôt par les militants qui grognent contre le report des élections législatives et le référendum, l’assemblée générale hebdomadaire du parti au pouvoir a, une nouvelle fois, été agitée samedi dernier. Cette fois les militants surexcités ont exigé la tenue du double scrutin. Ce à quoi un responsable du parti leur a rétorqué qu’un militant n’a pas à exiger. Il doit obéir.

Lire