Le bataillon « Gangan 6 » en attente pour les missions de maintien de la paix des Nation Unies à Kidal, au Mali, est rentré dans la phase active ou la mise en condition opérationnelle hier, lundi 09 mars 2020. C’est au total 970 soldats, dont une cinquantaine de femmes, qui sont inscrits pour une formation de 8 mois au camp du Bataillon Spécial des Commandos (BSC) en attente de Samoréya, à Kindia. Une initiative du ministère de la Défense, en partenariat avec l’Ambassade des Etats-Unis, qui vise à outiller les bénéficiaires « sur les différentes techniques de combat », rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Cette formation du bataillon Gangan 6 va s’étaler sur huit (8) mois et vise à former des soldats qui vont relever celui de Gangan 5 à la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA). La cérémonie de lancement a connu la présence du ministre de l’Administration du Territoire, le Général Bouréma Condé, des officiers supérieurs de l’armée et de nombreux soldats.

Dans son discours, le Chef d’état-major Adjoint de l’Armée, le Général de division Mohamed 2 Bangoura, a demandé aux soldats d’observer la discipline pendant ces séances de formation. « Permettez-moi interpeller le centre d’entrainement aux opérations de maintien de la paix sur le nécessaire travail d’archivage des connaissances acquises pendant la formation en vue de leur démultiplication au profit d’autres unités des forces de défense et de sécurité. Au Bataillon Gangan 6, je vous demande d’accorder la plus grande attention à cette formation. La réussite de votre mission à Kidal sera en grande partie tributaire de la qualité de votre engagement en cette phase de mise en condition. »

Pour sa part, le Général Bouréma Condé, ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, qui a présidé les travaux d’ouverture, a invité les soldats à faire preuve d’assiduité et de ponctualité pendant la formation. « C’est au nom du chef d’Etat, professeur Alpha Condé, et le ministre d’Etat, ministre de la Défense Nationale, que je m’adresse à vous en cette circonstance exceptionnelle. Mon seul mot, qui est peut être aussi un conseil d’aîné à vous qui partez, c’est que la formation, c’est l’assiduité et la ponctualité. Une seule minute de perdue dans la formation nous rattrapera sur le terrain dans les sables au Mali. Il faut l’éviter. Ne ratez surtout pas un jour de formation. Cela peut être préjudiciable à l’ensemble de Gangan 6. »

De son côté, le commandant de Gangan 6, Mamadou Diouldé Camara, a dit que lui et ses hommes seront entièrement disponibles tout au long de cette formation. « Permettez-moi, au nom de toutes les autorités militaire et du bataillon Gangan 6, de souhaiter la bienvenue et un agréable séjour aux formateurs américains de GPOI (Initiative Mondiale des Opérations de Maintien de la Paix) dans le cadre de la préparation opérationnelle du bataillon Gangan 6 pour son déploiement au sein de la MINUSMA. Je voudrais ici affirmer haut et fort que le bataillon sera entièrement à leur disposition pour l’accomplissement de leur mission. Je suis conscient des nombreux défis qui nous attendent. Nous ne ménagerons aucun effort pour atteindre les objectifs fixés, c’est-à-dire la mise en condition opérationnelle du bataillon. »

En outre, le commandant de Gangan 6 a remercié les partenaires pour leur appui régulier au bataillon qu’il dirige. « C’est l’occasion pour moi de remercier une fois de plus les précédents experts par rapport aux efforts fournis depuis la mise en place du bataillon Gangan6, le 07 décembre 2019 , notamment le Service d’Action Mines des Nations Unies (UNMAS), l’Institut de Formation et de Recherche des Nations Unies (UNITAR) , l’Institut des Nations Unies pour la Paix (USIP). Il faut noter que ces différentes formations ont fait l’objet de remise de certificats d’aptitude aux éléments du bataillon », a-t-il indiqué.

A l’issue de cette formation, 850 soldats seront retenus sur les 970 en formation. Ils seront ensuite déployés au Nord Mali, en proie au terrorisme depuis de nombreuses années.

De Kindia, Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com