Alors que de nombreuses familles sont encore en deuil en Guinée suite aux violences meurtrières enregistrées le dimanche, 22 mars 2020, jour du scrutin législatif et référendaire, le dépouillement se poursuit sur le terrain. Dans la commune urbaine de Labé, les résultats tombent au compte gouttes avec le RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, qui se taille la part du lion à l’uninominal. C’est ce qu’a confié à un des correspondants de Guineematin.com, Elhadj Lamine Sangaré, le président de la Commission Electorale Préfectorale Indépendante (CEPI) de Labé.

Ce double scrutin législatif et référendaire, boycotté par les principaux partis de l’opposition, commence à livrer ses secrets dans la commune urbaine de Labé. Les résultats du référendum et ceux des législatives à l’Uninominal ont été donnés pendant la nuit du lundi, 24 mars 2020.

Elhadj Lamine Sangaré, president de la CEPI de Labé

Pour ce qui est du référendum constitutionnel, Elhadj Lamine Sangaré, le président de la CEPI de Labé, a laissé entendre que le Oui l’a emporté largement, avec 2511 voix, contre 594 pour le Non. « J’ai les résultats du scrutin référendaire et ceux du scrutin uninominal de Labé, particulièrement au niveau de la Commission Electorale Communale Indépendante (CECI) car c’est dans la commune urbaine seulement qu’il y a eu élection. Les résultats donnent, au référendum, 2511 qui ont voté pour le Oui, et 594 qui ont voté pour le Non ».

En ce qui concerne le scrutin législatif, Elhadj Lamine Sangaré ne dispose que des résultats à l’uninominal où le RPG se taille la part du lion au fief de l’UFDG qui a opté pour le boycott. « A l’uninominal, vous avez le RPG Arc-en-ciel qui a recueilli 2076 voix, l’UFD a eu 381 voix et l’UPR a obtenu 282 voix. Ce qui reste à faire ici, c’est le scrutin national à la proportionnelle. Pour cela, la commission de centralisation s’est donné rendez-vous ce mardi, 24 mars 2020, à 10 heures pour poursuivre les travaux parce qu’ils ont cinq jours francs pour toute la centralisation », a-t-il expliqué.

En outre, le président de la CECI de Labé a précisé que le nombre d’électeurs a connu une baisse après la prise en compte par la CENI des recommandations de la CEDEAO. « Après le rapport des experts de la CEDEAO, le chiffre des électeurs au niveau de la commune, qui était de 96 mille 029, baisse à 77 mille 757 électeurs, répartis dans 201 bureaux de vote. Et il faut préciser que parmi les 28 quartiers de la commune urbaine de Labé, 10 quartiers ont eu zéro électeur. »

Toutefois, de nombreux observateurs s’interrogent sur les raisons du retard de la publication des résultats pour le scrutin à la proportionnelle d’autant plus que le nombre de votants a connu une baisse drastique. La Commission Administrative de Centralisation des Votes (CACV) manigance-t-elle quelque chose ? Cette question vaut son pesant d’or surtout qu’aucune indication n’a été donnée sur le nombre de votants, le nombre de bulletins nuls, encore moins les suffrages valablement exprimés.

A suivre !

Depuis Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin