Alors que la découverte de cas confirmés de coronavirus se poursuit en Guinée, avec au moins cinq cas positifs, les mesures de prévention se multiplient pour freiner la propagation de la maladie. Dans l’administration publique guinéenne, notamment dans les départements ministériels localisés dans la commune de Kaloum, tout est mis en œuvre pour parer à toute éventualité. C’est le constat fait dans la journée d’hier mercredi, 25 mars 2020, par un reporter de Guineematin.com qui a fait le tour de certains départements ministériels.

Avec la récente découverte d’un cas confirmé de Covid 19 au ministère du Budget, qui a eu des contacts à la Banque Centrale, les autorités ont pris la mesure du danger qui guette les citoyens de Conakry. En plus de la fermeture de l’aéroport de Conakry et des écoles, l’accès aux départements ministériels, dans la commune de Kaloum, est soumis désormais à des règles très strictes.

Partout, on constate la présence des thermo flash, détenus par les vigiles, et des kits de lavage des mains sont installés devant toutes les entrées. On note également des affiches fournies par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), indiquant les comportements à adopter pendant cette période de pandémie.

C’est cette réalité qui prévaut au ministère de la Justice. Selon Abdoul Aziz Camara, chef service Accueil et Informations du département, le lavage des mains et la prise de température des visiteurs et des travailleurs sont de rigueur. « Toute personne qui vient ici, qu’il soit visiteur ou du personnel, lave les mains ; et après, on vérifie sa température. »

C’est la même réalité qui prévaut au ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire. Selon Abdoul Bah, chef de division des ressources humaines dudit ministère, même à l’intérieur des bureaux des kits individuels sont mis à contribution. « Comme vous le constatez, à la rentrée, il y a un kit sanitaire contenant de l’eau de javel. Quand vous venez, vous lavez les mains, pour vous désinfecter avant de rentrer. Et à l’intérieur des bureaux, nous avons aussi des kits individuels », a-t-il laissé entendre.

Le constat reste le même au niveau des autres départements ministériels qui utilisent les mêmes méthodes pour empêcher la propagation du Coronavirus.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620 589 527/654 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin