Comme annoncé précédemment, un conducteur de moto-taxi a échappé à un assassinat dans la journée d’hier lundi, 30 mars 2020, sur la route de la commune rurale de Bounouma, situé à 12 km de N’zérékoré. Selon nos informations, l’auteur de la tentative d’assassinat, du nom de Fofana, qui serait un récidiviste, aurait reçu la proposition de six millions de francs guinéens pour commettre sa forfaiture, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

On en sait un peu plus sur ce qui s’est passé dans la tentative d’assassinat du jeune Camara. Le jeune taxi-motard avait été déplacé pour effectuer le tronçon N’zérékoré-Diecké par Fofana, récemment revenu du Maghreb après échoué d’aller en Europe. A quelques pas de Bounouma, Fofana a essayé d’égorger le taxi-motard.

C’est ce qu’a laissé entendre Ouo vieux Mamy, maire de la commune rurale de Bounouma. « J’ai été informé par un citoyen au téléphone entre 11h et 12 heures, me disant que quelqu’un aurait tenté d’égorger un taxi-motard en provenance de Nzérékoré. Immédiatement, j’ai alerté la gendarmerie et la police. On s’est rendu sur les lieux. Effectivement, j’ai vu la victime qu’on a tenté d’égorger, qui était dans le coma. Directement, on a cherché un véhicule et ont l’a expédié à l’hôpital central de N’Zérékoré où il a été admis au bloc. Après, j’ai essayé de donner l’alerte dans tous les villages environnants, c’est-à-dire Bounouma, Kpèlèyé et Blaidaye pour chercher le coupable. Et avec l’effort des populations, nous avons pu mettre main sur le coupable qui a été auditionné à la gendarmerie. Après, il a été conduit à la maison centrale. »

Plus loin, le maire a laissé entendre que l’acte en question avait été planifié par un individu qui aurait proposé plus de 5 millions de francs guinéens pour l’assassinat du jeune taxi-motard. « Le nommé Fofana, originaire de Samoé, était en Algérie. Quand il est revenu, il a été appelé par un de ses proches qui habite au secteur ONAH de N’zérékoré, du nom d’Ousmane, qui lui a dit d’éliminer le jeune Camara. Fofana a dit qu’il ne peut pas. Après, le monsieur l’a rejoint dans son domicile, pour lui proposer une somme de 6 millions de francs guinéens. C’est après ça qu’il a accepté le contrat. Il a négocié avec le petit pour un déplacement de N’Zérékoré-Diecké. Quand ils sont arrivés à Bounouma, il a pris la route de Kpèlèyé comme il a une connaissance là-bas, et qu’il connait le champ de ce dernier. Ils sont partis dans ce champ. Il a coupé un régime de banane pour envoyer. Arrivé dans un ravin, il a attaqué le petit en tentant de l’égorger. Ils se sont battus. A la fin, le petit s’est évanoui. Pensant que le petit est mort, il a pris la moto pour aller avec », a expliqué Ouo vieux Mamy.

Comme la nouvelle s’était déjà propagée, les citoyens seront mis à contribution pour rechercher Fofana. « En cours de route, Fofana a vu un jeune motard de Bounouma. Il a directement rebroussé chemin pour descendre dans une plantation de cafés. Ce qui a intrigué le motard qui a sonné l’alerte. Après son acte, Fofana est rentré en brousse. Il est allé s’asseoir dans le bâtiment de son frère à Kpèlèyé. Tout le monde le cherchait. Quand nous sommes rentrés au village, on a demandé à son frère qui a dit que Fofana était là. Il est allé le récupérer. Ensuite, nous l’avons transféré à Nzérékoré », a fait savoir le maire de Bounouma.

De retour de Bounouma, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tel : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin