Dr Faya Millimouno, président du Bloc Libéral

Comme annoncé précédemment, la Guinée a connu une légère baisse du prix du carburant à la pompe, passant de 10 000 à 9 000 francs guinéens. Cette mesure, qui entre en vigueur à partir de ce mercredi, 1er avril 2020, est mal perçue par de nombreux compatriotes qui parlent d’une baisse insignifiante. Joint au téléphone ce mercredi par un reporter de Guineematin.com, l’opposant Dr Faya Millimouno, leader du Bloc Libéral, trouve que cette baisse est « une insulte à l’endroit des populations. »

Les réactions d’indignation fusent de partout pour dénoncer la baisse dérisoire du prix du carburant à la pompe en Guinée, alors que sur le plan international, le baril a connu une chute vertigineuse. Pour l’opposant Dr Faya Millimouno, le régime du président Alpha Condé a fait d’énormes dépenses pour la campagne électorale mais refuse de faire face aux besoins élémentaires de la population.

« C’est une insulte à l’endroit des populations. Au moment où le baril est à 20 dollars, ils doivent ramener le prix du carburant à la pompe à 4 000 GNF. L’Etat a vidé les caisses pour acheter les consciences en vu du passage en force de son projet de nouvelle constitution. Aujourd’hui, ne se trouvant d’argent dans la caisse, ils sont coincés. C’est pourquoi ils essayent de jouer avec la baisse du prix du baril au niveau mondial », a réagi l’opposant.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com