Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus en Guinée, neuf personnes considérées comme des sujets contacts sont recensées et suivies dans la préfecture de Siguiri. L’annonce a été faite par le directeur préfectoral de la santé, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Selon Dr Moussa Cissé, le DPS de Siguiri, il s’agit de 9 citoyens guinéens, qui sont rentrés récemment de l’Algérie. Ils ont été rapatriés par l’OIM (Organisation Internationale pour les Migrations) après leur sortie de prison. « On a 9 contacts qu’on est en train de suivre. C’est-à-dire, chaque matin, on se rend aux chevets des contacts, nous relevons leur température.

Ces 9 contacts sont des fils du pays qui étaient emprisonnés en Algérie. C’est lorsque le Coronavirus a été déclaré dans le pays qu’on les a libérés de leur prison, et l’OIM les a rapatriés en Guinée. Ils sont dans la sous-préfecture de Doko. Pour le moment, aucun d’entre eux n’a présenté de signes inquiétants », a indiqué le responsable sanitaire.

Selon l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, la Guinée a enregistré jusque-là 30 cas positifs de COVID-19. Aucun cas positif n’a, en revanche, été signalé encore dans la préfecture de Siguiri. Le suspect qui avait quitté cette zone minière pour Conakry avait été testé négatif.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com